Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’immigration rend le journal Le Monde très nerveux

L’immigration rend le journal Le Monde très nerveux

mardi 7 septembre 2021, par Jean-Philippe Delsol

Comme d’autres journaux, Le Monde s’est fait l’écho, dans son édition du 2 septembre, du rapport explosif du Comité national suédois de prévention du crime qui a analysé les statistiques de la criminalité entre 2007 et 2018 en fonction de l’origine des suspects. Les conclusions montrent sans appel que la criminalité est beaucoup plus forte chez les immigrés de 1ère ou 2ème génération que chez les autochtones. Et cette surreprésentation progresse : les personnes nées à l’étranger comptaient pour 29,8% des suspects en 2018 contre 23,6% onze ans auparavant.

En France, on sait qu’une telle surreprésentation existe aussi, constatée notamment au travers du recensement de la nationalité des personnes en détention. Mais l’interdiction de statistiques ethniques complique l’analyse. Ce qui est idiot car pour combattre des difficultés, il vaut mieux disposer de toutes les informations nécessaires à leur sujet.

Quoiqu’il en soit, le plus amusant, si ce n’était pas plus regrettable encore, est que le journal Le Monde qui avait publié cet article sur deux longues colonnes a dû recevoir tant de critiques de son lectorat qu’il a retiré l’article de son site internet sur lequel il est encore possible de lire tous les articles du 2 septembre sauf celui-ci. Une belle démonstration de l’ouverture de ce quotidien du soir qui prône l’objectivité et la transparence mais ne les pratiquent pas !

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-immigration-rend-le-journal-Le-Monde-tres-nerveux

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière