Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’Australie autorise les OGM : une victoire pour les agriculteurs et (...)

L’Australie autorise les OGM : une victoire pour les agriculteurs et l’écologie !

mercredi 30 juin 2021, par Aymeric Belaud

Ce 1er juillet, le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, lèvera l’interdiction des cultures génétiquement modifiées après un moratoire de 18 ans. Cela signifie que les cultures génétiquement modifiées peuvent désormais être cultivées dans tous les États australiens, à l’exception de la Tasmanie. Les principaux groupes agricoles ont, à raison, salués cette décision tandis que les opposants affirment que cela va provoquer une catastrophe sanitaire et écologique.

Or, l’expérience prouve le contraire. Trois plantes OGM (le canola, le coton et le carthame) étaient exemptées de moratoire en Australie. Et leur culture a été un succès : réduction de l’usage des herbicides et des insecticides ainsi que des émissions de gaz à effet de serre, et meilleurs revenus pour les agriculteurs. Le carthame génétiquement modifié peut même remplacer le pétrole dans les carburants, les plastiques et les cosmétiques. Le canola, lui, est une grande source d’oméga 3 bon pour la santé. Que du positif !

La France devrait suivre cet exemple, et autoriser les OGM sur son territoire (après validation des autorités sanitaires). Notre agriculture a besoin de cette innovation pour permettre une réelle transition écologique, de meilleurs revenus à nos agriculteurs, une meilleure compétitivité face à nos concurrents, et rendre à la France sa souveraineté alimentaire perdue.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-Australie-autorise-les-OGM-une-victoire-pour-les-agriculteurs-et-l-ecologie

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière