Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

vendredi 13 août 2021, par Nicolas Lecaussin

C’est le 13 août 1961 qu’ont commencé les travaux de construction du mur de Berlin qui a séparé l’Europe en deux : d’un côté, le monde totalitaire communiste, de l’autre, le monde libre. Il s’écroulera en novembre 1989. Durant toutes ces années, les Allemands de l’Est ont tenté de le passer pour fuir le régime communiste. Plus de 1000 personnes ont perdu leur vie, de tous âges, y compris un bébé de seulement un an. Le « mur de la Honte », comme on l’a surnommé, faisait 3.6 mètres de hauteur, comprenait 300 miradors, était gardé par 15 000 soldats, environ 1 000 chiens et était entouré de nombreux fossés et de barbelés. Les réactions occidentales à sa construction ont d’abord été très molles jusqu’à la célèbre phrase prononcée par le président Kennedy le 26 juin 1963 : « Ich bin ein Berliner ! ». Mais c’est Reagan qui a accéléré sa fin en demandant à Gorbatchev, le 12 juin 1987, de le démolir : « Tear down this Wall » ! Deux ans plus tard, des dizaines de milliers d’Est-Allemands se précipitaient en Allemagne de l’Ouest par les trous faits dans le Mur. Erigé par le pouvoir qui est obligé d’enfermer ses citoyens pour qu’ils ne s’enfuient pas, le Mur - avec les camps, les crimes, la pénurie, la répression – est le symbole d’une idéologie dont le but est la destruction de l’individu et de toutes formes de libertés.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Il-y-a-60-ans-la-construction-du-mur-de-Berlin

Vos commentaires

  • Le 14 août à 04:41, par zelectron En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    Ce matin là j’étais à Düssedorf, je me suis réveillé tôt pour prendre le petit déjeuner puis rejoindre la gare pour le train vers Berlin. Dans l’auberge de jeunesse la radio débitait les nouvelles sans que j’y soit attentif, saut qu’à un moment donné un "sie haben geschossen (ils ont tiré) m’a tiré de ma torpeur, il n’était plus question de voyager, la fin de la journée marquait un triste bilan "sechs Toten" (six morts) Beaucoup plus tard il y a 4 ou 5 ans Wikipédia ne signalait toujours rien à ce propos durant cette journée . . . idem aujourd’hui.
    post scriptum :
    - W osait publier dans les années 2010 qu’il y avait eu 6 morts (coïncidence ?) en tout pendant la complète existence du mur, on peut se demander qui rédige . . . . et modère.
    - 2800 morts et disparus hypothèse maximale ?

  • Le 14 août à 07:57, par Bernard GUILHON En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    "le pouvoir qui est obligé d’enfermer ses citoyens pour qu’ils ne s’enfuient pas" ;
    Bienvenue en Absurdiland, en France et en 2021.

  • Le 14 août à 09:30, par PhB En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    Complément à Zelectron
    Vous avez tout à fait raison.
    Nous en Alsace à côté de la frontière recevant la radio et la TV allemande, suivons toujours avec attention les nouvelles d’Outre-Rhin.
    D’après la SWF, ça a été une véritable hécatombe, rien que ce soir là. Pleins d’Allemands de l’Est se sont fait tirer dessus par les gardiens des miradors.
    En 89, j’avais 34 ans, ça m’avait marqué !
    Alors les chiffres officiels, tout ça, c’est de la flûte !
    Comme le nuage de Tchernobyl arrêté au-dessus du Rhin..
    Gouvernement et médias se moquent de nous !
    Encore aujourd’hui, si vous voulez savoir ce qui se passe en France, écoutez ou regadez les médias Allemands.
    PhB

  • Le 14 août à 12:58, par Louis MAILLARD En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    Merci Nicolas Lecaussin de nous rappeler ce triste souvenir, vous qui avez souffert dans votre vie du cancer communiste.
    Cette funeste idéologie qui continue à ériger des murs entre les individus, par tous ses avatars modernes, prônant la lutte sociale au nom de toutes les différences de race, de culture, de sexe et de tout ce qui peut diviser les peuples .
    Nous n’entendons sans doute pas assez le témoignage de ceux qui, comme vous, ont connu le règne du mensonge et ses ravages .
    Très cordialement

  • Le 15 août à 09:47, par Obeguyx En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    En 1967, alors que j’étais en perfectionnant linguistique en Allemagne de l’Ouest, il y a eu au mois de juillet des morts du côté de HOF (3 ou 4) si ma mémoire est bonne. Ce jour-là, nous étions tout près du "no mens land", entre les 2 frontières, côté ouest, car non "miné" et cueillions des framboises sauvages : nous avons bien entendu les coups de feux puis les rafales. Le lendemain la radio locale diffusait l’information. CQFD : Nicolas et les commentateurs ci-dessus ont raison !

  • Le 16 août à 08:11, par Ghislaine FEDYCKI En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    hélas ce sont toujours des murs qui se profilent dans les têtes !!!
    et ils se trouvent incapables de faire place à la paix les pays sont trop grands et le monde aussi de plus il ne nous appartient pas !!!
    méditons sur ce que l’on nomme les frontières naturelles !!! et de vouloir inculquer notre mode de vie comme la perfection !!!

  • Le 20 août à 09:35, par Alexandre Mironesco En réponse à : Il y a 60 ans, la construction du mur de Berlin

    Comme M. Lecaussin, j’ai moi aussi vécu en Roumanie, de ma naissance en 1964 à mon départ pour la France en 1979, soit 10 ans avant la chute de l’empire soviétique, donc je connais bien la répression constante que ce type de régime entraîne. L’anecdote que je propose est qu’en visitant récemment Berlin, j’ai compris, en lisant les raisons invoquées pour justifier son érection, que le Mur de Berlin fut l’une des constructions humaines les plus efficientes de l’Histoire. Son rôle - tel qu’invoqué par les dirigeants de la RDA et leurs collègues du Pacte de Varsovie - était de protéger l’homme nouveau, progressiste et pur de l’Est contre l’éventuelle invasion d’horribles capitalistes pervers et réactionnaires de l’Ouest. 100% de réussite : pas un n’a réussi à passer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière