Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > François Ruffin voudrait vous empêcher d’aller sur Internet

François Ruffin voudrait vous empêcher d’aller sur Internet

vendredi 14 mai 2021, par Adélaïde Motte

Dans un débat sur Brut, François Ruffin, député La France Insoumise, s’opposait à Cédric O, secrétaire d’État au Numérique. L’occasion pour François Ruffin de prôner la décroissance et de demander que l’innovation se fasse démocratiquement. Comprenez avec une nouvelle convention citoyenne. François Ruffin semble pourtant vouloir réglementer le quotidien des Français sans leur demander leur avis, puisqu’il propose la création d’un “plafond numérique” pour limiter la consommation d’Internet.

Une fois encore, la gauche cherche à réglementer à rebours des aspirations et besoins des Français qui passent environ trois heures par jour sur Internet. Internet est aujourd’hui un outil utile à toutes les actions du quotidien. C’est grâce à lui qu’une Bretonne peut apprendre à cuisiner un tajine d’agneau ou à réparer une fuite. C’est grâce à Internet que les entrepreneurs peuvent concrétiser leurs idées, diversifier leur offre, échanger avec leurs confrères indiens et américains.

Si l’État trouve qu’Internet est trop consommateur d’énergie, vaut-il mieux empêcher les Français d’y accéder, au risque de les forcer à choisir entre un match de football, un tuto de travail manuel, une recette de cuisine et un exposé étudiant, ou libérer les entreprises pour leur permettre d’inventer de nouveaux outils, logiciels et énergies qui résolvent ce problème ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Francois-Ruffin-voudrait-vous-empecher-d-aller-sur-Internet

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière