Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Dernière rentrée pour l’école à la maison ?

Dernière rentrée pour l’école à la maison ?

dimanche 5 septembre 2021, par Adélaïde Motte

Dans le cadre de la loi séparatisme, l’école à la maison a été restreinte cet été, sans tambours ni trompettes : à partir de la prochaine rentrée, tout enfant devra, pour bénéficier de ce système, justifier de l’un des motifs suivants : problème de santé, handicap, pratique artistique ou sportive, itinérance de la famille, éloignement d’un établissement scolaire ou “situation propre à l’enfant motivant le projet éducatif”. Un changement qui promet de lourdes mesures administratives pour les parents des 60 000 enfants scolarisés à domicile en 2020-2021.

Cette réglementation de l’instruction à domicile vise à éviter que certains enfants soient prisonniers des doctrines familiales, particulièrement islamiques. L’école est supposée leur donner un autre cadre, respectueux des valeurs françaises. Et en effet, certaines familles musulmanes retirent très tôt leurs filles de l’école parce qu’elles ne peuvent pas s’y rendre voilées. Ces filles ne reçoivent pas forcément une éducation de qualité chez elles. Mais le gouvernement dispose déjà d’outils pour contrôler la qualité de l’éducation donnée aux enfants, avec un contrôle de l’académie et de la municipalité dont ils dépendent au cours de l’année. Si les enfants n’obtiennent pas de résultats satisfaisants, les inspecteurs peuvent prononcer une injonction de « rescolarisation ».

Une fois de plus, le gouvernement invente une loi qui, en plus de s’ajouter à une masse déjà indigeste, pénalise une majorité silencieuse et respectueuse de la législation en place. 92% des enfants réussissent le contrôle précité , ce qui montre bien que l’école à la maison n’est pas le problème.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Derniere-rentree-pour-l-ecole-a-la-maison

Vos commentaires

  • Le 6 septembre à 01:21, par Montenay En réponse à : Dernière rentrée pour l’école à la maison ?

    Je suis bien conscient du problème pour les parents partisans non-islamistes de l’école à la maison, mais il me semble que vous évacuez bien rapidement le danger de la formation islamiste : contrôles espacés, et approbation par l’inspecteur si le niveau en français et en maths est suffisant ... Mais le problème, ce n’est pas le français et les maths

    Le problème est que l’argumentaire des islamistes est le même que le vôtre : donner aux enfants la formation souhaitée par les parents

  • Le 6 septembre à 08:24, par Obeguyx En réponse à : Dernière rentrée pour l’école à la maison ?

    Si vous pensez que ce type de loi, parfaitement inutile, va solutionner le problème, vous vous trompez. Il existe sur notre sol des centaines d’écoles coraniques qu’on laisse ouvertes et sans aucun contrôle. On connait depuis longtemps ces manipulations étatiques. Lorsqu’une bande d’irresponsables gouvernent un pays complètement boboisé, il n’y a plus d’espoir. Adieu la France millénaire !!!

  • Le 6 septembre à 08:55, par zelectron En réponse à : Dernière rentrée pour l’école à la maison ?

    toutes les actions de détournement de l’attention des citoyens sont bonnes à prendre : on désagrège, on mine, on sape, ébranle, érode, fissure, ronge, affouille, on corrode

  • Le 13 septembre à 19:46, par paul En réponse à : Dernière rentrée pour l’école à la maison ?

    Les écoles musulmanes sont autorisées et subventionnées, donc ce n’est pas l’islam qui est traqué mais toutes les libertés qu’on avait.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière