Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > D’abord l’indépendance et la réforme de l’OMS, ensuite un traité sur les (...)

D’abord l’indépendance et la réforme de l’OMS, ensuite un traité sur les pandémies

jeudi 1er avril 2021, par Jules Devie

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) propose un traité qui devrait favoriser la coopération et le partage d’informations entre les États afin de lutter plus efficacement contre de futures pandémies. Cette initiative est louable puisque dans un monde aussi connecté que le nôtre, la probabilité de l’émergence de nouvelles pandémies ne peut plus être négligée. Les États doivent donc se préparer en conséquence et favoriser une coopération qui est cruciale dans la lutte contre la propagation des virus.

Mais comment ne pas oublier les faillites de l’OMS durant la crise Covid qui est restée soumise aux mensonges chinois ? L’organisation a attendu près d’un an avant de pouvoir envoyer ses experts enquêter en Chine et pondre un rapport reprenant la propagande du PCC. 26 États ont signé une tribune pour défendre le traité, mais la Chine n’en fait pas partie… Ainsi, les doutes sont permis quant à l’efficacité d’un tel traité. Le risque est grand qu’il ne donne naissance qu’à une administration internationale inefficace supplémentaire.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/D-abord-l-independance-et-la-reforme-de-l-OMS-ensuite-un-traite-sur-les-pandemies

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière