Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Bruno Retailleau : Un candidat libéral crédible ?

Bruno Retailleau : Un candidat libéral crédible ?

mardi 6 avril 2021, par Gabriel Collardey

Le sénateur LR de Vendée est candidat ! Sur le compte Twitter Retailleau 2022, nous constatons qu’il a axé sa campagne sur deux mots : Ordre et liberté. Cela laisse-t-il présager un programme économique similaire à celui de François Fillon en 2017 dont Bruno Retailleau était l’un des bras droits ?

Retailleau évoque la compétitivité, la réduction des dépenses publiques, l’Etat obèse. Des thématiques chères à l’IREF, mais malheureusement peu abordées par la classe politique française à quelques exceptions près (dont celle de David Lisnard tout récemment).

Bien sûr, nous sommes impatients d’en savoir davantage et attendons un programme plus étoffé pour nous prononcer. Car le prochain président devra donner des gages de libertés pour l’après Covid, et engager le retrait massif de l’État de l’économie française.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Bruno-Retailleau-Un-candidat-liberal-credible

Messages

  • Si Edouard Philippe devait se présenter, il est probable que B.Retailleau et X.Bertrand retireraient leurs candidatures.
    En tout état de cause, si les LR ne parviennent pas à se mettre d’accord sur un seul candidat, ils ont peu de chances d’être au 2nd tour ...

  • Je ne comprends pas la droite. Fillon a montré la voie par un programme ambitieux et de véritable rupture pour redresser la France. Sans cette affaire d’assistante parlementaire, il aurait gagné. Pourtant la droite s’entête à ne pas comprendre. Seul Le Maire a écrit, comme l’a montré l’IREF, de belles méthodes libérales pour redresser la France. Mais dans la pratique il s’applique à faire l’inverse. D’où mon extrême méfiance entre ceux qui à droite prônent le conservatisme sociétal et ceux qui prônent la démagogie. Il n’y a point d’espoir.
    Un parti récent, dirigé par Rafik SMATI, OBJECTIF FRANCE, reprend les idées importantes du programme de Fillon à la fois sur les réformes économiques mais aussi sur la lutte contre les insécurités. Il va plus loin notamment sur les réformes du système politique et de la représentation syndicale. Ce parti doit être soutenu. Il est nécessaire, pour faire avancer les idées de libertés économique et d’un état libéral, d’avoir des réflexions de fonds sur les méthodes et solutions, mais aussi d’aller sur le terrain propager ces idées au plus grand nombre.

  • Candidat crédible en tant que premier ministre disposant des libertés que lui accorde la constitution (comme Pompidou en son temps) avec un Président "présidant" et non gouvernant (comme de Gaulle).
    Revenons au septennat et à la constitution d’origine sans les scories apportées au cours du temps donnant par ex au conseil constitutionnel un pouvoir douteux.
    Qui alors ?

  • CANEPARO, le conservatisme sociétal n’empêche pas le dynamisme économique libéral, il n’y a pas de contradiction. Bruno Retailleau qui possède une position de repli avec la future succession de Gérard Larcher à la présidence du Sénat n’osera pas la transgression consistant à tendre la main au RN pour négocier un programme commun de l’union des droites. Ce parti détient la clé du résultat de l’élection présidentielle, il doit abandonner les vieilles lubies de gauche que Marine y a introduit en 2017 pour adopter un projet "marioniste" libéral compatible avec LR.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière