Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Boeing-Airbus : d’abord, l’apaisement, ensuite les échanges libres (...)

Boeing-Airbus : d’abord, l’apaisement, ensuite les échanges libres ?

lundi 8 mars 2021, par Jules Devie

L’Union européenne et les États-Unis ont accepté de suspendre provisoirement les sanctions (prenant la forme de droits de douane) propres au dossier Airbus-Boeing. Les deux blocs se dirigent peut-être vers la résolution d’une dispute qui dure maintenant depuis 16 ans et qui a fait de nombreuses victimes collatérales. Les deux plus grands constructeurs aéronautiques s’accusaient de bénéficier de subventions étatiques abusives. Il en avait découlé une surenchère protectionniste impliquant une augmentation des droits de douane représentant plusieurs milliards d’euros sur de nombreux biens.

En France, les viticulteurs furent les premières victimes de cette querelle qui a provoqué une chute de 23 % des exportations vers les États-Unis, leur principal débouché. Il faut maintenant que les représentants européens et américains poursuivent leurs efforts pour aboutir à un accord et retrouver des échanges libres entre les deux continents.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Boeing-Airbus-d-abord-l-apaisement-ensuite-les-echanges-libres

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière