Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Bientôt une loi pour toucher le RSA ET un salaire

Bientôt une loi pour toucher le RSA ET un salaire

lundi 12 avril 2021, par Adélaïde Motte

Jeudi, un projet de loi concernant le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA passera devant le Sénat. Ce projet prévoit, à l’article 3, que “les revenus professionnels perçus dans le cadre d’un contrat de travail à durée déterminée d’un an ou à durée indéterminée sont exclus pendant une période maximale de douze mois du montant des ressources déterminant l’éligibilité au revenu de solidarité active et servant au calcul de cette allocation”. Autrement dit, on pourra continuer à bénéficier du RSA pendant un an tout en percevant un salaire. Cette mesure va-t-elle vraiment permettre le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA ou va-t-elle les maintenir dans l’assistanat ? Peut-être les encourager à travailler d’abord un an avant de se remettre au chômage, puis au RSA et de recommencer ? Comme l’indiquait déjà une note du CEE de 2013, le RSA reproduit le principal défaut qui condamnait le RMI : 69 % des bénéficiaires en janvier y sont toujours en décembre.

Le RSA coûte 10 milliards d’euros par an selon le site Finances publiques, l’heure n’est pas venue de le prolonger indûment, mais d’engager une vraie réforme des aides sociales.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Bientot-une-loi-pour-toucher-le-RSA-ET-un-salaire

Messages

  • On fera le reproche à l’administration française d’être droguée aux impôts ; on fera de la même manière le reproche à ses citoyens d’être drogués à l’assistanat.

    Les peuples qui ne produisent plus, qui vivent sur un héritage de plusieurs siècles, sont sujet aux envahissements, aux prises de contrôle étrangères. Nous serons pillés par nos débiteurs. Et là où nous pensions vivre sans devoir travailler, nous finirons par travailler sans vivre comme tous ceux que la dette a transformé en esclave.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière