Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Biden légalise le vol de brevet

Biden légalise le vol de brevet

jeudi 6 mai 2021, par Nicolas Lecaussin

Le président Biden a approuvé la levée de la propriété intellectuelle sur les vaccins et les thérapies anti-Covid proposée par l’OMC (Organisation mondiale du commerce). Qui investira alors dans les thérapies futures si la Maison Blanche aide les autres gouvernements à voler ? se demande à juste titre le Wall Street Journal. Car céder les brevets, c’est encourager les copies et le vol sous prétexte d’aider les pays pauvres. Or, les règles de l’OMC permettent déjà aux pays à faibles revenus de demander aux fabricants de médicaments de leur céder des licences en cas d’urgence.

Il existe aussi des accords très avantageux entre les États-Unis, les laboratoires et les pays du tiers monde. Le laboratoire Merck a annoncé la semaine dernière des accords de licence avec plusieurs fabricants indiens pour produire son médicament antiviral expérimental. L’Amérique a mis sur la table plus de 4 milliards de dollars en faveur de Covax, une initiative de l’Organisation mondiale de la santé, qui vise à distribuer deux milliards de doses aux pays pauvres d’ici la fin de cette année. Et d’autres initiatives de ce genre ont été lancées par l’Europe, qui s’oppose d’ailleurs à cette dérogation approuvée par Biden.

La décision de Biden cassera les brevets et les protections juridiques pour les fabricants de vaccins. Les investisseurs seront moins susceptibles de financer la recherche sur de nouveaux médicaments s’ils pensent que leur propre gouvernement les trahira sous la pression politique.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Biden-legalise-le-vol-de-brevet

Messages

  • Si l’on excepte les escrocs et les amateurs d’abus de position dominante, les entreprises ont pour vocation de proposer un produit ou un service utile à une clientèle.

    Dans cette perspective les fabricants de vaccins sont parmi les plus utiles.

    Pourquoi les désavantager ? Pourquoi celui qui rend le plus grand service serait-il particulièrement ciblé ?

    Des questions à poser aux politiciens démagogues (dont Biden)

  • c’est une forfaiture, détruire ainsi la propriété d’autrui est un pillage, bien au delà de l’abus de confiance puisqu’on donne (en principe) dans le brevet les arguments de sa nouveauté, montre à quel point les américains avec biden au lieu de Trump plongent de Charybde en Scylla !
    N’importe qui sur la planète va pouvoir les copier sans avoir fait les recherches, études et mises au point pour aboutir, et donc faire tomber les prix de telle sorte que plus aucun labo ne va vouloir créer un quelconque vaccin ou molécule aux mêmes effets (bénéfiques ou maléfiques) !

  • Casser l’investissement dans la recherche ? Brillante idée. Décidément ces États-Unis désappointent de plus en plus. Vers où glisse ce pays qui fût un exemple, un modèle si longtemps ?

  • Biden profite de l’effet d’annonce. Mais le Sénat américain n’a pas encore dit "oui" et il y a de nombreuses chances pour qu’il dise "non". Je conseille donc aux européens de ne pas se précipiter et de garder (pour une fois) leur langue dans leur poche. La parole est d’argent, mais le silence est d’or.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière