Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Biden adopte les mesures de Trump, mais garde son totem d’immunité

Biden adopte les mesures de Trump, mais garde son totem d’immunité

mardi 3 août 2021, par Adélaïde Motte

Du temps de Trump, renvoyer des migrants ou les dissuader de venir aux Etats-Unis s’assimilait à un crime. Pareil crime n’existe plus maintenant que Biden est au pouvoir. La preuve, vous n’en voyez aucune trace dans les médias. Pourtant, Biden tente de réduire ces flux, après avoir expérimenté l’accueil à outrance. Alors que les migrants évitent en général de venir jusqu’aux Etats-Unis, en raison des fortes chaleurs, le premier été de Biden comme président des Etats-Unis voit une hausse de 4,5% des arrestations de migrants, selon les autorités.

Le gouvernement Biden a donc pris des mesures probablement crucifiantes pour lui, comme le renvoi de familles clandestines dans leur pays d’origine par avion. Le ministère de la sécurité intérieure a expliqué dans un communiqué qu’une telle mesure était nécessaire pour “un traitement sûr et ordonné de l’immigration”. L’immigration n’est donc pas inconditionnellement positive ? L’administration Trump avait pourtant tenté d’ordonner ces flux, en maintenant les demandeurs d’asile à l’extérieur de la frontière pendant le traitement de leur dossier. Cela évitait des dépenses sociales et sécuritaires aux Etats-Unis.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Biden-adopte-les-mesures-de-Trump-mais-garde-son-totem-d-immunite

Vos commentaires

  • Le 5 août à 03:57, par Laurent46 En réponse à : Biden adopte les mesures de Trump, mais garde son totem d’immunité

    Cela montre s’l le faut encore le rôle désastreux des médias d’aujourd’hui et dans le domaine du désastre les médias Français sont en pôle position. Ce ne sont que les conséquences d’une profession assistées et qui se complait dans des avantages hors normes et un peu la fainéantise à l’égal de tout ce qui touche le public ou para public. C’est la nouvelle démocratie qui détruit tout sur son passage et comme dit dans un article précédent quand on n’a pas d’idées, on gâche celles des autres. On peut dire aussi que la fainéantise des uns gâche le dynamisme des autres ou encore l’extrémisme des uns gâche la liberté des autres.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière