Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Biden a réintégré l’OMS, en même temps que les… dictateurs syriens et (...)

Biden a réintégré l’OMS, en même temps que les… dictateurs syriens et biélorusses

jeudi 3 juin 2021, par Nicolas Lecaussin

Tout le monde s’est précipité pour saluer le retour de l’Amérique au sein de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) après que Trump a décidé de la quitter en juillet 2020. On aurait pu penser que l’initiative du nouveau président serait suivie de quelques demandes de réforme. Certes, il y a du changement mais pas vraiment dans le bon sens. La conférence annuelle de l’OMS, qui vient de se dérouler du 24 au 31 mai, a suivi les « recommandations » de la Chine pour ne pas accepter Taïwan, même parmi les observateurs présents. La dictature de Pékin continue donc à tirer les ficelles dans l’ombre. Taïwan a pourtant été l’un des pays les plus efficaces dans la lutte contre le Covid. Pire encore, l’Assemblée de l’OMS a voté pour nommer la Syrie et la Biélorussie au conseil exécutif qui fixe l’ordre du jour et met en œuvre ses politiques.

Ces sièges au conseil sont attribués au président syrien Bachar el-Assad, qui massacre son propre peuple et bombarde des hôpitaux, ainsi qu’au dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko, qui vient de détourner un avion de ligne le mois dernier pour arrêter un opposant. La Syrie sera représentée par le ministre de la Santé, Hassan Mohammad Al Ghabbash, qui est considéré par les organisations des droits de l’homme comme l’un des principaux responsables « de la répression violente du régime syrien contre la population civile ». Finalement, comme pour l’origine du Covid, Trump avait plutôt raison…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Biden-a-reintegre-l-OMS-en-meme-temps-que-les-dictateurs-syriens-et-bielorusses

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière