Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les (...)

Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

jeudi 29 juillet 2021, par Gabriel Collardey

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a demandé la mise en place d’un groupe de travail afin d’étudier les différents scénarios proposés par le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) au sujet de l’articulation entre les complémentaires santé et l’assurance maladie.

Le HCAAM, dans son rapport, explore quatre scénarios. Le premier explore le maintien du système actuel tout en corrigeant les inégalités et en réduisant le reste à charge pour les plus modestes. Dans le deuxième scénario, les complémentaires et prévoyances santé seraient bien plus encadrées et plus limitées dans leurs missions. Le troisième scénario est au moins aussi problématique car il propose que les garanties offertes par les organismes privés reviennent à l’assurance maladie dans le but de créer une grande sécurité sociale universelle et égalitaire. Le dernier scénario, certainement plus intéressant, encourage le transfert de nouvelles garanties de soins vers les organismes privés tout en délimitant mieux les missions entre le privé et le public.

Le rapport de ce nouveau comité Théodule est prévu pour novembre, ses propositions ne seront donc pas intégrées au projet de loi de financement de la sécurité sociale. Pour autant, le sujet du partage de la couverture santé des Français devrait être un thème de la prochaine campagne présidentielle. Nul doute que les étatistes de tous bords vont plaider pour la création de cette « Grande Sécu » pour résoudre les défauts du système actuel, complexe, coûteux pour le contribuable et les assurés. Cependant, une plus grande étatisation de la santé devrait plus fortement peser sur les salariés et les entreprises qui payent déjà le prix fort de la sécurité sociale. Comment ne pas s’inquiéter de ce projet alors que la sécurité sociale accuse des déficits et des dettes abyssaux et que la Cour des comptes a refusé d’en certifier les comptes ? La solution serait plutôt de transférer progressivement des missions de protection et d’assurance santé du public vers le privé, et laisser ainsi aux Français davantage de responsabilités dans le choix de leur couverture santé.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Alerte-le-Haut-Conseil-pour-l-assurance-maladie-projette-d-etatiser-les-complementaires-et

Vos commentaires

  • Le 30 juillet à 02:03, par zelectron En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    Si la sécurité sociale se portait bien, qu’elle était gérée par d’honnêtes personnes, qu’elle ne versait pas indument des sommes gigantesques à des NON-AYANT-DROITS, qu’elle utilisait le nombre de personnes nécessaire et pas une de plus, que certains avantages et salaires versés à des personnels fantômes (soit-disant missions) soient supprimés . . . . mais non "on" va boucher les trous grâce aux mutuelles privées (et les mutuelles de fonctionnaires ?, ça on n’y touche pas ?) qui n’auraient par ailleurs jamais du exister si la "sécu" avait remboursé ses "assujettis" correctement.

  • Le 30 juillet à 02:08, par zelectron En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    Voilà comment le monopole socialiste absolu va être rétabli !
    (il n’y a pourtant aucune mesure entre la "bonne gestion" des mutuelles et la "gabegie" de la sécurité sociale)

  • Le 30 juillet à 06:20, par Laurent46 En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    Une arnaque supplémentaire pour engranger du fric dans les caisses de l’Etat/
    Un pays communiste ne ferait pas mieux et il faut tout faire pour conserver la pôle position mondiale du pays le plus taxé au monde. Les escrocs Français tous élus avec moins de 15 % de la population et qui ne comprennent pas pourquoi les Français ne vont plus voter ! la prochaine étape sera peut être plus difficile pour tous ces voyous dont il faudrait prendre tous les biens personnels s’ils continuent ainsi.

  • Le 30 juillet à 07:25, par PICOT En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    Il y a des dizaines d’années que l’étatisation de notre système de santé est "en marche". Une petite cuillère de socialo communisme à avaler tous les jours pendant 40 ans, et on ne se rend compte de rien. Rien de bien étonnant, hélas...

  • Le 30 juillet à 07:54, par Guy-André Pelouze En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    Avoir deux assureurs pour le même risque est d’une inefficacité insurpassable. Cela devient une spécialité de l’exception hexagonale.

    En réalité c’est le libre choix des Français qui continue à être interdit par différents monopoles dont le premier celui de l’assurance au premier euro. Dès que les Français pourront choisir leur assureur maladie une offre adaptée se développera.

    Les deux garanties que l’état devra faire respecter sont :
    - un contrat socle concernant le risque majeur, contrat obligatoire, sans prime fixe dont la primo-accession ne peut être refusée par l’assureur. Ce contrat a un contenu identique pour tous les assureurs en terme de garanties. Pour les économiquement faibles un chèque assurance maladie du montant moyen observé dans la région est financé par la CSG. La CMU, CMUC et l’AME sont supprimées.
    - une charte de l’assurance maladie française qui fixe les règles du jeu pour tous assureurs d’état, mutualistes ou commerciaux.
    En pratique le libre choix conduit soit au salaire complet et au paiement d’une prime soit dans le cas de la caisse d’état au prélèvement automatique de la cotisation maladie. Chacun fait son choix quels que soit le type de revenus (Salaire, Honoraires, Pensions).
    Schroeder l’a fait en 94-96 quand Juppé a étatisé la médecine, créé les ARH et la CRDS. Le résultat de cette divergence des politiques publiques au coeur de l’UE est devant nous. Il faut reconnaître les erreurs de cette étatisation et seuls de nouveaux politiciens peuvent le faire s’il le déclarent.

  • Le 30 juillet à 09:07, par Ghislaine FEDYCKI En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    oui mon cher CHARLES ta victoire a débouché sur du SOCIAL mais où est passé la FOI de ceux qui n’avaient qu’une seule pensée ’le bien être du peuple ????
    petit rappel les vieux ont contisés (chez nous 85 ans de travail) est ce notre faute si nous sommes encore vivants ou la dextérité de ceux qui respectent la vie ?)

  • Le 30 juillet à 20:00, par GO CARISSIMO En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    Comme d’habitude les réformes envisagées ne considèrent pas l’essentiel qui est la transformation épidémiologique et démographique des contraintes pesant sur le système de santé.
    Rester dans le déni n’est pas une solution.
    Il faut réformer l’offre de soin en profondeur. C’est là que se trouvent les ressources d’efficience.

  • Le 31 juillet à 22:02, par AlainD En réponse à : Alerte : le Haut Conseil pour l’assurance maladie projette d’étatiser les complémentaires et prévoyance santé

    N’allons nous pas nous révolter à la fin contre ces manigances d’énarques bornés qui n’ont d’autres idées que d’augmenter les cotisations, taxes et impôts divers et variés ?
    Il y aurait un fameux coup de balai à donner pour se libérer un peu de cette dérive gauchisante, bien sûr les fonctionnaires puissamment syndiqués qui ne paient pas autant que les salariés du privé se gardent bien de protester...
    Je crie halte au collectivisme !!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière