Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > A Tulsa, Biden a remis une couche de discrimination positive

A Tulsa, Biden a remis une couche de discrimination positive

dimanche 6 juin 2021, par Nicolas Lecaussin

En visite à Tulsa (Oklahoma) pour commémorer l’émeute raciale qui a eu lieu il y a 100 ans et qui a fait plusieurs centaines de morts, le président Biden a de nouveau insisté sur les « problèmes racistes » de l’Amérique d’aujourd’hui et en a profité pour faire des annonces « progressistes » : « combattre la discrimination en matière de logement » ou « augmenter le nombre de contrats fédéraux avec les petites entreprises appartenant à des minorités ». En attendant de savoir si ces mesures sont légales, Biden aurait pu savoir qu’à Tulsa la communauté noire s’est reconstruite sans les aides fédérales, autour des églises, des écoles et des entreprises.

Bien avant l’Etat providence des années 1970, la communauté noire a connu une hausse des revenus, une baisse de la pauvreté et un accès plus équitable à l’éducation. Les habitants de Tulsa sont aujourd’hui confrontés à une forte hausse de la criminalité au sein de la communauté noire, comme c’est d’ailleurs le cas aussi à Chicago, Baltimore ou St Louis. Faire des Noirs les victimes permanentes des Blancs ne sert pas leur cause et alimente même les haines et les discriminations. Analyser avec lucidité leur situation, favoriser l’équité et non pas l’égalitarisme, et condamner le comportement de certaines de leurs organisations, comme le BLM (Black Lives Matter), ce serait vraiment leur rendre service.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/A-Tulsa-Biden-a-remis-une-couche-de-discrimination-positive

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière