Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > HLM : les « riches dehors » !

HLM : les « riches dehors » !

mercredi 12 octobre 2011, par Nicolas Lecaussin

Dans son rapport intitulé « La vérité sur le logement social », rendu public en juin dernier, l’IREF montre que sans doute par manque de vigilance (et sûrement pas par favoritisme !) des personnes à niveau de revenus élevé occupent indûment des logements à vocation sociale.

Cette affirmation, bien argumentée dans le Rapport, avait déclanché les protestations de nombreux journalistes présents à la conférence de presse de présentation du Rapport qui s’est tenue le 16 juin. Or, qu’apprend-on lors de l’ouverture du Congrès annuel du monde HLM à Bordeaux le 27 septembre ? Que le président de l’USH (Union Sociale de l’Habitat – l’organisme « chapeau » des HLM), Thierry Repentin, a choisi comme message de présentation au Congrès celui des « riches dehors » en réclamant le départ des locataires qui gagnent beaucoup plus que le plafond des ressources.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/HLM-les-riches-dehors

Vos commentaires

  • Le 13 octobre 2011 à 16:57, par ? En réponse à : Logement social : les riches dehors !

    Je pense bien connaitre le problème ayant sillonné pendant 40 ans mon pays de Savoie (celui de’" T. REPENTIN pour vendre du bois et des matériaux aux entreprises et institutions. J’écris et crie haut et fort depuis 20 ans que la crise du logement est provoquée par les 1000 inutiles HLM, les copains/coquins que sont les foncières divers et l’état avec la CDC et la collusion entre élus et hauts fonctionnaires. La solution suppression du statut public et de l’électoralisme afin de respecter l’article 1 de la déclaration des droits de l’homme de 1789 voire 1793

    Il en va de même de l’emploi avec Pôle emploi alors qu’existent des chambres consulaires aux faits des problèmes et des besoins, cela impose la suppression du monopole de la dite éducation nationale qui a tué l’apprentissage et le respect du principe de base : il n’y a pas de sot métier ..

  • Le 14 octobre 2011 à 16:33, par ? En réponse à : Sujet sensible pour les journalistes... et les politiques

    Pas étonnant que certains journalistes protestent... sachant qu’il est tradition de laisser un certain nombre d’HLM à des représentants clés de ce métier. Et je ne suis pas sûr que la volonté de justice en termes de HLM soit sincère. Sachant que les politiques en profitent également. M. Philippe Seguin, président de la cour des comptes lui-même était l’un de profiteurs du système avec un grand appartement au prix de bouchée de pain face à l’hippodrome d’Auteuil dans les logements construits par la SAGI le long du boulevard Suchet dans le prestigieux 16e arr. de Paris, dont beaucoup d’habitants profitent encore de la loi 48, c’est à dire d’appartements de 100 m2 et plus avec terrasse de la même taille pour quelques centaines d’euros. En tout cas, bravo à ceux qui s’attaquent à ce dossier !

  • Le 15 octobre 2011 à 19:23, par ? En réponse à : Je suis complètement d’accord

    Je suis complètement d’accord

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière