Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > 2035 : la fin des pays pauvres

Richesse et pauvreté

2035 : la fin des pays pauvres

samedi 25 janvier 2014, par Nicolas Lecaussin

C’est la prédiction du couple Bill et Melinda Gates dans un remarquable article publié par le Wall Street Journal (17 janvier 2014). Contrairement à ce que nous affirment les antimondialistes et les économistes, tels que Paul Krugman ou Joseph Stiglitz, le monde se porte nettement mieux aujourd’hui qu’hier. Les gros donateurs que sont Bill et Melinda Gates démontrent que la pauvreté est en recul partout dans le monde : le PIB par habitant en Turquie et au Chili atteint aujourd’hui celui des Etats-Unis en 1960. De plus, depuis 1960, le PIB des Chinois a été multiplié par 6, celui des Indiens par 4 et celui des Brésiliens par 5 ! Même l’Afrique s’en sort mieux : le revenu par habitant a augmenté des deux tiers depuis 1998. D’ici 2035, la pauvreté sera éradiquée partout dans le monde et plus de 70 % des pays auront un revenu par habitant qui sera plus élevé que celui des Chinois en 2013. Rappelons à cette occasion que Bill et Melinda Gates contribuent au développement des pays les plus pauvres grâce à leur Fondation qui finance de grandes campagnes (notamment contre la rougeole), démontrant en la circonstance que la philanthropie des milliardaires est une réalité incontestable .

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/2035-la-fin-des-pays-pauvres

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière