Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les chiffres clés > Vaccination au Royaume-Uni : efficacité entre 80 et 95 % pour éviter les (...)

Vaccination au Royaume-Uni : efficacité entre 80 et 95 % pour éviter les hospitalisations et les décès

samedi 31 juillet 2021, par Nicolas Lecaussin

Cela fait 30 semaines que le Royaume-Uni publie des données détaillées concernant la vaccination contre les variants Alpha et Delta. Presque 63% de la population a reçu au moins une dose de vaccin et plus de 50% deux doses. Environ 31.7 des Britanniques âgés de 16 à 24 ans sont vaccinés et on estime à 92 % le pourcentage de la population qui a des anticorps contre le Covid.
Alors que le variant Delta du Covid a fait (et continue de faire) des ravages en Inde, en Indonésie, en Russie, en Afrique du Sud et dans d’autres pays, le Royaume Uni semble avoir éviter une véritable hécatombe (le pays a connu jusqu’à 50 000 cas de Covid par jour). Le rapport estime que :

1. Le programme de vaccination a directement évité plus de 52 600 hospitalisations, entre 21,3 et 22,9 millions d’infections et de 57 500 jusqu’à 62 700 décès ;

2. Les données ont estimé l’efficacité contre l’hospitalisation chez les personnes âgées d’environ 75 à 85% après une dose du Pfizer-BioNTech ou Oxford-AstraZeneca. Avec deux doses, l’efficacité est estimée entre 85 et 95% ;

3. La corrélation entre la vaccination et le taux de mortalité indique que les vaccins Pfizer-BioNTech et Oxford-AstraZeneca sont efficaces de 70 à 85% pour prévenir les décès provoqués par le COVID-19 après une dose unique et d’environ 95 à 99% avec deux doses du vaccin Pfizer et de 75 à 99% avec deux doses du vaccin AstraZeneca.


https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-chiffres-cles/article/Vaccination-au-Royaume-Uni-efficacite-entre-80-et-95-pour-eviter-les-hospitalisations-et-les-deces

Vos commentaires

  • Le 1er août à 09:48, par Bernard GUILHON En réponse à : Vaccination au Royaume-Uni : efficacité entre 80 et 95 % pour éviter les hospitalisations et les décès

    "A force de tourner le bras aux statistiques, on leur fait avouer ce que l’on veut".
    Selon leurs propres chiffres, seule la moitié de la population britannique a été complètement vaccinée. Mais ils n’hésitent pas à corréler d’autorité les hospitalisations et les décès avec un taux de vaccination de... 100 %. Il devient alors facile de gloser sur l’efficacité éblouissante des différents vaccins.
    En oubliant de signaler et de corréler la chute récente des cas, ayant suivi la levée de la totalité des contraintes administratives.
    On risquerait alors de découvrir que les "ravages" du variant delta ont été provoquées par lesdites mesures qui ne les ont en rien évitées.

  • Le 1er août à 10:47, par PICOT En réponse à : Vaccination au Royaume-Uni : efficacité entre 80 et 95 % pour éviter les hospitalisations et les décès

    Vous aurez certainement remarqué que, jusqu’à présent, le variant Delta ne tue pas grand monde selon les propres courbes que vous produisez ici. Où avez vous vu les ravages dont vous parlez ? Il ne faut pas confondre les "cas" qui ne sont que des testés positifs avec les patients vraiment malades. Et toujours aucune explication de nos "experts"sur les 50 morts parfaitement bien vaccinés sur 117 en Angleterre, cela fait quand même beaucoup, ni sur les 100 patents dans un état grave en Israël qui, eux aussi, ont été très bien vaccinés (deux doses). Non seulement ce vaccin semble peu efficace, surtout avec les nouveaux variants, certes comme celui de la grippe par exemple, mais de surcroit il entraîne des effets secondaires, dont certains sont graves et beaucoup trop nombreux (voir l’ANSM). Des ravages en Inde avec le variant Delta ? Très peu sur 1 milliard et quatre cent millions d’habitants. Moins que chez nous.

  • Le 2 août à 10:45, par Nicolas Lecaussin En réponse à : Vaccination au Royaume-Uni : efficacité entre 80 et 95 % pour éviter les hospitalisations et les décès

    Non, on n’a pas vraiment remarqué. Ni les Indiens, les Indonésiens,, les Russes, les Sud-Africains où le variant Delta a fait ou fait des ravages...
    Cordialement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière