Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5019

par ,

Le taux d’extrême pauvreté dans le monde : de 36 % (1990) à 8.6 % (2018)

Au moment où l’ancien haut fonctionnaire et altermondialiste, Jean Ziegler, publie un ouvrage intitulé Le capitalisme expliqué à ma petite-fille (en espérant qu’elle en verra la fin), (éd. Seuil, 2018), la Banque mondiale annonce (septembre 2018) que le pourcentage de personnes vivant dans l’extrême pauvreté est tombé au niveau sans précédent de 10 % en 2015 et qu’il sera de 8.6 % cette année contre 36 % en 1990.

Le nombre de personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour s’établissait à 736 millions en 2015. Entre 1990 et 2015, le taux d’extrême pauvreté a reculé d’un point par an en moyenne. 1990, c’est aussi l’année où le socialisme s’est écroulé un peu partout dans le monde… M. Ziegler devrait savoir que la fin du capitalisme signifierait le retour de la pauvreté.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Pauvre Plan contre la pauvreté

Lutte contre la pauvreté : et si la redistribution n’était pas la solution ?
Un petit rappel historique sur l’évolution de la richesse


Le ruissellement ou la diffusion de la richesse

Seulement 13 héritiers sur les 50 personnes les plus riches au monde



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Capitalisme ?

le 1er octobre, 15:28 par Dominogris

Ne faut-il pas distinguer capitalisle entrepreneurial et capitalisme financier ?

# Re : Capitalisme ?

1er octobre, 15:30 - Nicolas Lecaussin

Le capitalisme entrepreneurial a besoin du capitalisme financier

1er octobre, 15:40 - Dominogris

Oui, mais tout est une question de finalités. Un certain capitalisme financier est en quelque sorte au capitalisme ce que le noeud coulant est à la corde. Il n'est même pas dans le champ du libéralisme tant il utilise l'abus de pouvoir et les connivences.

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies