Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Etats-Unis : un deuxième trimestre avec 3 % de croissance du PIB

Le « pays désenchanté » de Donald Trump, selon la journaliste Anne Sinclair (Journal du Dimanche, 01/10), vient d’annoncer une croissance économique de 3 % au troisième trimestre après 3.1 % au second.

Ces résultats ont beaucoup surpris les économistes qui pensaient que les Etats-Unis n’allaient pas connaître de hausse du PIB à plus de 3 % et cela surtout après deux terribles ouragans. Ce chiffre complète d’ailleurs une belle panoplie de résultats spectaculaires : le Dow Jones bat des records jamais atteints depuis 85 ans (+ 23 500 points), le taux de chômage atteint le niveau plancher d’il y a 17 ans et le nombre de demandeurs d’emplois n’a jamais été aussi bas qu’en 1973.

L’investissement des entreprises a augmenté de 6.7 % au second trimestre et de 3.9 % au troisième. Tout cela dans le contexte d’une grande réforme fiscale qui vient de franchir une première étape à la Chambre des représentants et a de fortes chances d’être adoptée par le Congrès. Les entreprises s’attendent surtout à une forte baisse de l’IS : de 34 à 20 %. Parallèlement, sur le plan politique, l’étau se resserre sérieusement sur l’ancienne candidate Hillary Clinton concernant l’affaire de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle. Accusatrice, elle devient de plus en plus la principale accusée. Sale temps pour les (très) nombreux anti-trumpistes.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Caroline du Nord : la baisse des impôts pour le plein emploi

Secteur numérique : moins de 5 % du total des emplois aux Etats-Unis


Gaz de schiste : 1.5 million d’emplois créés aux Etats-Unis

Etats-Unis : Trump réforme à tour de bras



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire