Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Assurance chômage : pour une allocation forfaitaire minimum à 30.81 euros/jour

En s’inspirant du modèle britannique, l’IREF a fait un calcul adapté à la situation française en proposant qu’au-delà du SMIC brut, les allocations soient forfaitaires et correspondent à la somme versée aujourd’hui par l’assurance chômage aux personnes ayant un revenu de référence s’élevant exactement au SMIC, soit une allocation de 30,81 € par jour (937,44 € par mois).

Il est proposé que cette indemnité soit une indemnité forfaitaire et accordée à tous, y compris à ceux dont le revenu de référence est inférieur au SMIC. La réforme envisagée permettrait d’économiser 6,42Md€. Cette allocation de base serait la base imposée pour tout contrat, qu’il soit encore souscrit auprès de l’Unédic ou qu’il soit souscrit auprès d’une mutuelle ou compagnie d’assurance privée.

Partager cet article :

Autres lectures ...

15 dollars de l’heure : quand le plein emploi fait doubler le salaire minimum

Et si l’on réformait vraiment le SMIC ?


Seattle : le salaire minimum détruit de l’emploi

Le revenu universel : trappe à pauvreté et dépendance à l’Etat



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Il faudrait préciser

le 1er mars, 17:10 par Dominogris

Vous supposez un système a deux niveaux dont l'un serait facultatif ? Et que chacun dépense comme il l'entend sa contribution ?

# Re : Il faudrait préciser

3 mars, 11:15 - Nicolas Lecaussin

Que chacun soit responsable puisse avoir la liberté de s’assurer... comme pour l’assurance voiture.
Cordialement
NL

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire