IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5833



Les successeurs de Shinzo Abe devront faire preuve de beaucoup de détermination face à la Chine

L’expansion régulière de la présence militaire de la Chine dans la mer de Chine méridionale a suscité de nombreuses inquiétudes au niveau international ces dernières années et à juste titre. Cependant, la situation est également devenue alarmante ailleurs : dans la mer de Chine orientale contiguë, autour des îles Senkaku entre Taiwan et l’archipel d’Okinawa.
La Chine, Taïwan et le Japon revendiquent ces îles comme leur territoire. Le Japon appelle îles Senkaku ces rochers inhabités, les Chinois, les îles Diaoyu. Le Japon les contrôle mais les navires militaires chinois pénètrent de plus en plus fréquemment dans leurs eaux territoriales et leur espace aérien.

Le général Douglas Macarthur, commandant américain de la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre militaire du Pacifique, a qualifié le Japon de « porte-avions insubmersible ». L’utilité des îles était évidente pendant la guerre de Corée (1950-1953). Aujourd’hui, l’environnement sécuritaire en Asie de l’Est n’est qu’incertitudes, notamment au sujet de la bombe à retardement dans le nord de la péninsule coréenne. Le régime ermite de Pyongyang déconcerte souvent même la Chine, son soutien crucial, perdue quant à ses objectifs alors qu’elle poursuit des programmes de développement de missiles balistiques et d’ogives nucléaires.

Le Japon et la Corée du Sud ont des traités bilatéraux avec les États-Unis et abritent d’importantes bases militaires américaines. Séoul et Tokyo savent tous deux que le parapluie protecteur des Américains est vital pour préserver la paix dans la région et protéger leurs pays contre les actions chinoises agressives. Cependant, la politique étrangère et de sécurité de l’administration du président Donald Trump rend perplexes les alliés des Américains, non seulement en Europe et au sein de l’OTAN, mais également en Extrême-Orient. M. Trump, cependant, a utilisé un langage moins dur envers le Japon qu’envers l’Allemagne, dans sa critique récurrente des déficits commerciaux bilatéraux et des contributions insuffisantes des alliés à la défense commune.
Lire la suite sur le site du GIS

Pour une connexion gratuite :
Link : https://www.gisreportsonline.com/cl ...
Code : GIS_IREF

Partager cet article :

Autres lectures ...

430 milliards de dollars de dons privés
Nicolas Lecaussin,

430 milliards de dollars de dons privés

Va-t-on regretter l’Organisation mondiale du commerce ?
Ferghane Azihari,

Va-t-on regretter l’Organisation mondiale du commerce ?


IRAN - L’IREF solidaire de La Foundation for Defense of Democracies
Nicolas Lecaussin,

IRAN - L’IREF solidaire de La Foundation for Defense of Democracies

Les discussions sur l’accord avec le MERCOSUR, révèlent des divisions européennes sur le libre échange
Alexandre Massaux,

Les discussions sur l’accord avec le MERCOSUR, révèlent des divisions européennes sur le libre échange



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js



FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies