Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/2065

par ,

Les électeurs américains sont contre la hausse des impôts

Lors de sa première intervention à la Maison Blanche, le président fraîchement réélu a tenuL un discours devant les médias (sans questions) sur les premières mesures qu’il compte prendre. Parmi celles-ci, la possibilité de « taxer ceux qui gagnent plus de 250 000 dollars/an. Toutefois, le président n’a pas parlé d’une hausse des impôts que, de toute façon, il ne peut pas décider sans l’aval du Congrès. D’ailleurs, le porte-parole de la Chambre des représentants (majorité Républicaine) s’est prononcé contre une hausse des impôts. Obama a tort s’il pense que les électeurs l’ont réélu pour augmenter les impôts. Les sondages sont clairs : à la sortie des urnes, 2 votants sur 3 se sont prononcés contre une hausse même pour les plus riches. Par ailleurs, augmenter les impôts pour ceux qui gagnent plus de 250 000 dollars par an signifie 832 Mds de dollars de recettes fiscales sur 10 ans ou 83 Mds par an. Nous sommes lois du déficit à 1.1 trillions de dollars. Pour en savoir plus, cliquez ici .

Partager cet article :

Autres lectures ...

Etats-Unis et Pays-Bas : créations d’emplois et baisse importante des impôts

Mais où est vraiment le scandale des « Paradise Papers » ?


Philosophie de l’impôt
Philippe Nemo, PUF 2017

Vers une nouvelle surtaxation des entreprises ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies