Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Le chômage américain n’est pas structurel

D’aucuns affirment que le chômage américains est structurel. Surtout ceux qui soutiennent les politiques de relance. Pour eux, le chômage est surtout dû à une inadéquation du marché du travail à l’évolution de l’économie. Mais les recherches menées par Edward P. Lazear de la Hoover Institution montrent le contraire. Le taux de chômage américain est passé de 4.4 % (le plein emploi) en 2007 à presque 10 % en 2009. Une évolution extrêmement rapide qu’on ne peut pas expliquer par des causes structurelles. Les pertes d’emplois ont été très nombreuses surtout dan le secteur de la construction (19 %), de l’industrie (19 %) et du commerce (13 %). Lorsque le chômage augmente, on encourage l’emploi dans les services mais transformer les maçons en infirmier n’est pas chose aisée. En réalité, le meilleur remède contre le chômage est la croissance économique. Avec le retour de la croissance économique ne 2009, l’économie américaine a créé 4 millions d’emplois. 1 point de croissance du PIB représente un demi-point de plus de création d’emplois. Mieux vaut libérer l’économie que miser sur des mesures de relance artificielles. Pour en savoir plus, cliquez ici .

Partager cet article :

Autres lectures ...

PLF 2018 : il faudrait aller plus loin pour renforcer la compétitivité fiscale française !

Analyses du Budget 2018


L’inversion des normes : un enjeu essentiel qui n’est pas encore gagné !

Déficit extérieur : des raisons d’être inquiet



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire