Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

La crise de 2008 a fait plus de dégâts que les attentats de septembre 2001

A l’approche de l’anniversaire du 11 septembre, quelques vérités économiques s’imposent. Bean Laden souhaitait pousser l’Amérique vers la faillite suite aux attentats. Rien de cela ne s’est pas produit. Après une courte récession et malgré les coûts des attentats, l’économie a connu une forte croissance et la productivité a augmenté. Par contre, la crise de 2008 – et le plane de relance d’Obama - a eu des conséquences encore plus graves.

Comparaisons chiffrées faites par David Wessel. (01/09, Résumé. Lire l’article ).

Partager cet article :

Autres lectures ...

Baisse des impôts et simplification de la fiscalité aux Etats-Unis

Programme économique d’Emmanuel Macron
l’horizon qui se dérobe


Prévisions économiques : restaurer la responsabilité

Le poison du protectionnisme



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire