Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1003

L’Etat français subventionne le téléchargement sur internet

Paris a trouvé une nouvelle idée pour décourager le téléchargement illégal de musique : subventionner les téléchargements légaux. L’organisme antitrust de l’UE a autorisé cette action la semaine dernière, ce qui permettra aux résidents français âgés de 12 à 25 ans d’acheter des cartes de téléchargement d’une valeur de 50 €. Les adolescents ne paient que 25 € pour les cartes, tandis que le gouvernement couvre l’autre moitié.

L’an dernier, Paris a réagi fermement contre les téléchargements illégaux en imposant des amendes pouvant atteindre 300 000 euros et des coupures d’internet pour les pirates récidivistes.

Mais on peut se demander si l’utilisation de l’argent des contribuables pour enseigner aux enfants que la musique n’est pas gratuite ne les laisse pas penser que les subventions gouvernementales sont gratuites. Tout comme la production de la musique prend du temps et coûte de l’argent, cette subvention va coûter plus de 50 millions d’euros aux contribuables français sur les deux prochaines années.

Les jeunes qui manifestent ces jours-ci contre la réforme des retraites devraient dire merci au gouvernement pour ces nouveaux gaspillages de l’Etat providence. (Opinion, 18/10, résumé)

Partager cet article :

Autres lectures ...

20 heures de travail obligatoire par semaine !

PAC : il faut arrêter la culture des subventions


Il faut combattre le protectionnisme chinois !

Les emplois aidés deviennent des… « parcours emploi compétence »



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies