IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1909



Crise : la France est un obstacle à une solution européenne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a encore dit « Nein » ! Elle ne veut pas d’une « mutualisation » des dettes des Etats européens, comme elle ne veut pas d’une solution à la crise par la relance. Le seul remède passe par des réformes structurelles et des économies réalisées par les Etats. L’Allemagne ne veut plus faire des chèques en blanc. On vient de découvrir que les Grecs n’ont pas fait les réformes pour lesquelles ils s’étaient engagés. Pire. Ils ont même embauché des fonctionnaires pour des raisons électoralistes. Et le nouveau gouvernement ne semble pas plus décidé à couper drastiquement dans les effectifs pléthoriques de l’Etat grec. L’Allemagne propose une solution supranationale avec un contrôle strict des dépenses des Etats membres. La France n’en veut pas. François Hollande sait très bien qu’il ne pourra plus continuer à gaspiller l’argent des contribuables et à mettre en place ses mesures socialistes. Alors que Mme Merkel ne souhaite plus jeter l’argent des Allemands par les fenêtres : « Si je donne de l’argent, je ne sais pas comment cet argent sera utilisé », a-telle déclaré. Mieux vaut en finir avec la bureaucratie et réformer un marché du travail d’un autre âge. C’est plus sûr que des investissements inconsidérés… Pour en savoir plus, cliquez ici .

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les « Frugal four » européens : non aux remèdes socialistes
Aymeric Belaud,

Les « Frugal four » européens : non aux remèdes socialistes

Non, la France n'a pas "le meilleur système de santé au monde"
Aymeric Belaud,

Non, la France n'a pas "le meilleur système de santé au monde"

Etude comparative


Occultisme et argent public : bienvenue dans le monde de la Biodynamie
Aymeric Belaud,

Occultisme et argent public : bienvenue dans le monde de la Biodynamie

Non, tous les « comptables » ne sont pas des abrutis !
Thierry Benne,

Non, tous les « comptables » ne sont pas des abrutis !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js



FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies