Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Chroniques de livres > Greta a tué Einstein, la science sacrifiée sur l’autel de l’écologisme, par (...)

Greta a tué Einstein, la science sacrifiée sur l’autel de l’écologisme, par Jean-Paul Oury

vendredi 5 février 2021, par Nicolas Lecaussin

Les travaux des scientifiques sont-ils encore pris au sérieux par la population ? Par les médias ? Ou par les politiques ? On peut en douter après avoir vu l’impact que peuvent avoir les idées et théories complètement fausses et farfelues de l’adolescente Greta Thunberg, et la façon dont elles ont été accueillies. L’auteur de cet essai qui vient de paraître nous le rappelle à juste titre. Jean-Paul Oury sait de quoi il parle. C’est un historien des sciences et des technologies, éditeur du site Europeanscientist.com. Rares sont les personnes plus au courant que lui des découvertes scientifiques et des avancées technologiques.

Son essai est écrit comme une recherche universitaire. Les arguments et les exemples sont implacables. Il passe en revue tous les mensonges à la mode, toutes les désinformations lancées par les ayatollahs verts et reprises bêtement par la plupart des médias.

Et si l’on oubliait Greta ? Si l’on faisait confiance aux scientifiques et à l’innovation ? C’est le défi lancé par Jean-Paul Oury avec son excellent ouvrage. Il a raison. L’avenir ne pourra pas être celui des idéologues militants mais bien celui du progrès pour tous.

Achetez le livre

https://fr.irefeurope.org/Publications/Chroniques-de-livres/article/Greta-a-tue-Einstein-la-science-sacrifiee-sur-l-autel-de-l-ecologisme-par-Jean-Paul-Oury

Vos commentaires

  • Le 8 février à 08:21, par Laurent46 En réponse à : Ou se trouve la normalité ?

    Mais n'est-ce pas les scientifiques qui ont lancé la balle les premiers ?
    Et qui l'on fait pour les mêmes raisons le FRIC.
    Après quelques hivers un peu plus chauds je constate cette année quelque chose de plus normal. Mais de nos jours il est permis de chercher de quel côté se trouve la normalité.

  • Le 8 février à 16:22, par PhB

    La Science OUI mais, pour QUI ?
    Nous sommes bien loin de l'époque des scientifiques d'antan qui comme Marie Curie, Albert Einstein, etc....s'investissaient à fond pour la SCIENCE.
    Heureusement, il en existe encore des jeunes, moins jeunes toujours passionnés et prolifiques mais le SOUCI est qu'ils n'arriveront jamais au bout car seront inévitablement "phagocytés" sur leur parcours, un jour par le monde de la finance. C'est tout le système mondial qui est pourri. Le BUT est : le FRIC et toujours le FRIC, les chercheurs et la Recherche en général, sont bouffés par la Finance Mondiale qui règne en Maître avec la complaisance de leurs copains les Politiques.
    PhB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière