Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Chroniques de livres > « De loin j’aperçois mon pays » par Mahmud Nasimi

« De loin j’aperçois mon pays » par Mahmud Nasimi

vendredi 18 juin 2021, par Brigitte Clavel

Mahmud Nasimi est un Afghan qui fait parler de lui. Son arrivée en Europe relève du miracle.

Au printemps 2013, interne dans un centre d’entraînement des forces de l’ordre à Kaboul, il se voit contraint de fuir son pays. Pas un mot sur la barbarie des Talibans, juste un départ forcé dû au fait qu’il voulait servir son pays. Ce premier livre est le récit chronologique de sa fuite vers l’Europe pendant les deux années de laquelle il connut les pires humiliations. Plus qu’un voyage, c’est une chasse à l’homme qu’il subit. Victime de passeurs malhonnêtes, il se ruine en faux papiers pour se voir sans cesse refoulé aux frontières, incarcéré et dépouillé jusqu’à expérimenter les pires souffrances de la faim et de la solitude.

Le style est sobre comme l’auteur, même si ce sont les sentiments de peur et d’impuissance qui dominent. Jusqu’au jour où il découvre Paris, le cimetière du Père-Lachaise et ses célébrités qui lui font découvrir la langue française et l’inspirent à écrire « Un Afghan à Paris » (Éditions du Palais, avril 2021) qui lui vaut être invité à « la Grande Librairie ». Surpris que la France ignore tout de son pays d’origine, Mahmud Nasimi saura-t-il retourner par l’écriture dans ce pays où sa mère avait le sens de la prière, ses tantes le goût de la liberté, et surtout mettre en garde l’Europe contre le fanatisme qui l’a bouté hors de chez lui ?

http://panoramadelectures.over-blog.com/

https://fr.irefeurope.org/Publications/Chroniques-de-livres/article/De-loin-j-apercois-mon-pays-par-Mahmud-Nasimi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière