Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1905

par ,

Taxation : the People’s Business

C’est le livre à lire par les politiques de gauche et de droite. Publié pour la première fois en 1924, cet ouvrage regroupe les articles du Secrétaire d’Etat au Trésor, Andrew W. Mellon, parus dans différents journaux de l’époque. En fait, il s’agit d’un plaidoyer pour une baisse des taux d’imposition fait par un ministre ! Avec des arguments irréfutables car puisés dans les études de l’administration qu’il a dirigée entre 1921 et 1932. Les conclusions auxquelles arrivent Mellon sont simples : il ne sert à rien de taxer plus car les revenus fiscaux baissent. En augmentant le seuil d’imposition de 24 à 73 % entre 1916 et 1921 et pour les individus avec des revenus de plus de 300 000 dollars/an, les rentrées fiscales ont baissé aux Etats-Unis de 25 %. Une fois à la tête du trésor, Mellon ramène le taux à 24 % maximum et les comptes de l’Etat recommencent à grossir. Plus encore, le nombre de personnes imposables a augmenté, signe que la baisse du taux d’imposition incite les gens à gagner plus. Pour Mellon, l’impôt n’est pas l’affaire du gouvernement mais celle du peuple. Car l’imposition doit être au service de l’économie.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Etats-Unis et Pays-Bas : créations d’emplois et baisse importante des impôts

Mais où est vraiment le scandale des « Paradise Papers » ?


Philosophie de l’impôt
Philippe Nemo, PUF 2017

Vers une nouvelle surtaxation des entreprises ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies