Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/2084

par ,

Une dégradation bienvenue

La dégradation de la France faite par l’agence Moody’s est la bienvenue. Elle intervient juste après la conférence de presse de François Hollande et démontre deux choses. Premièrement, les marchés réagissent aux déclarations du Président et le pressent d’agir. Deuxièmement, ils lui accordent une chance supplémentaire et un argument. La dégradation n’est très importante et elle est rattrapable.

Le discours de Hollande sur la relation entre les impôts trop élevés et la qualité de la vie ont sûrement marqué les esprits. Il a montré que tout est possible avec la gauche au pouvoir. Un nouveau Tony Blair ? Pourquoi pas. Du moment que les bonnes réformes sont faites. A l’IREF, nous insistons sur le fait qu’il fait baisser les impôts et les dépenses publiques. Pourquoi François Hollande ne dirait la vérité aux Français. Comme l’ont fait les politiques canadiens et suédois dans les années 1990. Pour redresser l’économie française, il faut plus d’entreprises et d’entrepreneurs, donc moins d’impôts et de charges. Les marchés financiers seraient les premiers à comprendre le message...

Partager cet article :

Autres lectures ...

L’injustice de l’exit tax

Et si Netflix sauvait le cinéma français ? Ainsi que les contribuables…


Le nouveau hold-up des taxes locales

Abaisser les limitations de vitesse : coûteux et inefficace



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies