Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/997

par ,

Réforme, manifs, grèves : inconscience et faux-semblants

Tout a l’air faux dans cette histoire des retraites. D’abord la réforme qui est une fausse réforme des retraites car elle ne résoudra pas le problème ; ensuite les grèves organisées par les syndicats dont les leaders sont fonctionnaires ou agents publics et qui vivent de l’argent des contribuables ensuite les manifs auxquelles participent les étudiants et les lycéens dont la place est dans les salles d’étude ou les bibliothèques et non pas dans la rue.

Savent-ils ce que c’est que protester et manifester dans une société muselée et opprimée ? Savent-ils qui a été Jan Palach, l’étudiant qui a donné sa vie pour la Liberté ?Que peuvent comprendre ces jeunes à un système que même les spécialistes ont du mal à maîtriser ? Je comprendrais à la rigueur s’ils allaient manifester en apprenant que 25 % de leur future paye est utilisé pour payer les pensions des retraités et que ce quart ne suffit plus. Et comment qualifier le comportement des leaders de l’opposition qui mettent de l’huile sur le feu ? Pour ce qui est de Ségolène Royal qui demande aux lycéens de manifester, son attitude devrait amener le gouvernement à porter plainte contre elle. Imaginez-vous ce qui se serait passé si on avait eu affaire à une vraie réforme des retraites ?

Partager cet article :

Autres lectures ...

Réduction de la vitesse : le débat continue !

Réduction de la vitesse : La bourse ou la vie ?


Imposition : la France est championne du monde !

Les avantages et les risques de la réforme fiscale américaine



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

dissolution des syndicats francais actuels

le 18 octobre 2010, 14:51

A quand faire une manifestation contre ces syndicats qui comme toujours bloque les petits travailleurs (a la limite de la pauvreté) pour préserver les avantages (privilèges)des personnels du service dit "public" moins d’année de cotisation calcul des retraites très avantageuses c’est honteux. Qui paye, toujours le privé à qui ils jettent quelques rognures pour faire croire qu’ils sont là pour défendre l’opprimé.

En 68 ils ont montés les ouvriers contre le projet de la participation pour éviter la sélection entre les tire-au-flanc et les plus courageux.

Il n’y a pas que des droits il a aussi des devoirs pour TOUS.

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies