IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/2797



Passer de la flat tax à l’impôt progressif ferait baisser les rentrées fiscales

Cela fait une quinzaine d’années que la Roumanie a adopté la flat tax, un impôt à taux unique à 16 %, pour les personnes comme pour les entreprises. Mais des voix, surtout de gauche, s’élèvent souvent pour la suppression de cette flat tax et l’adoption d’un impôt progressif. Pourtant les chiffres sont têtus.

L’Institut des statistiques du ministère des Finances a calculé que l’introduction d’un impôt progressif doté de trois taux différents à la place du seul taux à 16 % ferait baisser les rentrées fiscales d’environ 1 Md d’euros par an.

Partager cet article :

Autres lectures ...

L’agilité de l’Estonie, une force contre la pandémie
Philbert Carbon,

L’agilité de l’Estonie, une force contre la pandémie

Après le virus, laissez-nous faire !
Nicolas Lecaussin,

Après le virus, laissez-nous faire !


Quand l’Etat fait la manche, c’est peut-être pour nous voler
Jean-Philippe Delsol,

Quand l’Etat fait la manche, c’est peut-être pour nous voler

J’avais 20 ans en Roumanie à la chute de Ceausescu
Nicolas Lecaussin,

J’avais 20 ans en Roumanie à la chute de Ceausescu



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

VIVE LA FLAT TAXE !

le 23 février 2014, 11:22 par BAYLE

Non seulement cette méthode est la meilleure pour les finances publiques, mais elle est également la plus égalitaire : tout le monde paye l'impôt au même taux, les cadres, les dirigeants d'entreprises, bref toux ceux qui réussissent par leurs efforts personnels ne sont pas stigmatisés, quant à ceux qui veulent rester au bas de l'échelle, ils participent néanmoins à la contribution de l'état sans que leurs revenus soient trop imputés. ET TOUT LE MONDE PAYE !

- Répondre -

 css js



FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies