Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1715

par ,

Mais où est passée la baisse des dépenses publiques ?

Les idées des principaux candidats aux élections présidentielles sont de plus en plus visibles. Les trois principaux – Sarkozy, Hollande, Bayrou – veulent surtout grignoter des voix aux deux extrêmes, Marine Le Pen et Mélenchon. Comme ces deux candidats ont des propositions exclusivement étatistes, il n’y a plus de place pour de vraies réformes. Pourtant, la réforme de l’Etat et la baisse des dépenses publiques devraient être les principaux sujets de débat. Le candidat de la droite espagnole, Mariano Rajoy, ainsi que David Cameron, le leader conservateur britannique, ont tous deux eu le courage de faire une campagne électorale autour de réformes dures mais inévitables au redressement du pays. A peine arrivé au pouvoir, le nouveau Premier ministre espagnol a libéralisé le marché du travail en facilitant les licenciements. En France, le journal Les Echos a écrit il y a plusieurs jours que Nicolas Sarkozy pourrait proposer la suppression du statut des fonctionnaires. Immédiatement, l’Elysée a démenti l’information. Pour quelles raisons ? Tous les sondages d’opinion montrent que les fonctionnaires votent pour le candidat socialiste ou bien pour Marine le Pen. Une partie des votes vont aussi chez Bayrou. Mais en aucun cas en faveur de Sarkozy. Rien à perdre donc. C’est juste la peur d’agir… Malheureusement, la France ne peut pas compter sur des politiques courageux et les possibilités des électeurs ne seront pas très variées…

Partager cet article :

Autres lectures ...

Ecologie et obsession fiscale

Et si l’Inspection des Finances s’intéressait à la Cour des Comptes
Réponse du berger à la bergère : La paille et la poutre


L’injustice de l’exit tax

Et si Netflix sauvait le cinéma français ? Ainsi que les contribuables…



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies