Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Les limitations des émissions de CO2 ne sauveront pas l’Afrique

C’est ce que nous rappelle Bjorn Lomborg, l’auteur de « Cool it : The Skeptical Environmentalist’s Guide to Global Warming » (Knopf, 2007) dans un article du Wall Street Journal. La malaria tue encore beaucoup en Afrique. Neuf personnes sur dix sont tuées par cette maladie en Afrique subsaharienne. Or, pour combattre efficacement les émissions de CO2, il faudrait dépenser plus de 40 trillions de dollars dans les prochaines années. Par contre, pour éradiquer la malaria, il faut moins de 3 Mds de dollars.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Le kwh est deux fois plus cher en Allemagne qu’en France

Glyphosate : et si l’interdire était encore plus risqué ?


Les vertus du « laissez faire » contre les vices des entreprises parapubliques

Deux fois moins d’ouragans qu’il y a un siècle



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire