Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/2978

par ,

La SNCF : argent public, grèves et accidents

Le Rapport sur l’accident de train de Brétigny qui a fait 7 morts et 32 blessés graves, le 12 juillet 2013, vient d’être remis à la Justice. Il désigne, sans aucune ambiguïté, le mauvais entretien des voies comme cause de l’accident.

Pourtant, à en croire les ennemis de la privatisation et de l’ouverture à la concurrence, la SNCF est un service public qui devrait, à l’inverse des chemins de fer privatisés, constituer un gage de sécurité. D’après les statistiques d’Eurostat, il y a en France deux fois plus d’accidents de train qu’en Grande-Bretagne, où les chemins de fer sont privatisés. Ce qui n’empêche pas la SNCF d’être sous perfusion d’argent public (12 mds d’euros de subventions par an) et ses syndicats d’y faire grève !

Accidents de train
FRANCE GRANDE-BRETAGNE
2010 155 62
2011 154 78
2012 136 75
Eurostat (Rapport 2014)

Partager cet article :

Autres lectures ...

SNCF, la société qui se moque des Français :
13.5 Mds d’euros de subventions pour être toujours en retard !

3 mauvais arguments contre la privatisation de la société Aéroports de Paris


L’Union européenne ne sortira pas gagnante du Brexit

La droite française la plus collectiviste du monde



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

comparaisons hasardeuses

le 13 juin 2014, 22:26 par Gael

Merci pour l'article intéressant mais je reste sur ma faim : 2x plus d'accidents en France en chiffres brut OK mais pour combien de km de lignes et combien de trajets respectivement ???
Si on a 4 fois plus de distance parcourue en France ça inverse la conclusion de l'article !!!

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies