Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

L’Indice qui fait rire

C’est le prix Nobel, Joseph Stiglitz, qui y a pensé le premier : instaurer un nouvel Indice économique à la place du « trop vieillot » PIB. Il s’agit de l’Indice du Bonheur. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il …fait rire (ce qui est déjà un succès !). Car, d’après cet Indice, les Irakiens, les Haïtiens et les Afghans sont plus heureux que les Anglais, les Américains et les Danois ! Cet Index a été calculé par la New Economics Foundation qui dispose de plus de 3 millions d’euros de budget et qui met « les peuples et la planète avant l’économique (sic) ». Rappelons que Stiglitz est chéri de l’intelligentsia française, au point que Nicolas Sarkozy avait sollicité son aide.

Partager cet article :

Autres lectures ...

La Catalogne, le Kurdistan et la légitimité de l’indépendance

Mortalité infantile dans le monde : - 73 % entre 1960 et 2015


Le crépuscule du rêve européen

La gauche lepéniste



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

L’indice qui ne me fait pas rire

le 11 juillet 2012, 11:46

La New Economics Foundation ressemble à ces météorologistes qui annoncent le temps après avoir lu des tableaux auxquels ils ne comprennent rien et qui ne pensent même pas à regarder par la fenêtre pour une petite vérification empirique .

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire