Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1170

Hausse des prix : la spéculation n’y est pour rien

Le président Sarkozy a trouvé son ennemi favori : le spéculateur qui contribuerait à la hausse des prix. Néanmoins, même l’OCDE montre que la spéculation n’y est pour rien dans la forte hausse du prix du blé, du maïs ou bien du sucre de l’année passée. Ce sont les stocks très bas qui ont atteint les niveaux des années 1970 qui en sont la cause principale. Sans oublier l’utilisation du maïs pour la fabrication de l’éthanol.

Aujourd’hui, 40 % de la production de maïs aux Etats-Unis est consacrée à l’éthanol.

Partager cet article :

Autres lectures ...

L’État face au Bitcoin : inutile et pathétique

Bourse : le placement à long terme est plus rentable que l’immobilier !
CAC 40 : 100 € placés en 1988 seraient devenus 900 € (en valeur réelle) aujourd’hui



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies