Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/889

Des économies de bouts de chandelle

Le gouvernement français vient d’annoncer une série de mesures qui permettraient d’économiser environ 100 Mds d’euros sur 3 ans afin de faire baisser le déficit public. C’est une somme dérisoire par rapport à un Etat obèse dont la dette dépasse 1 500 Mds d’euros. Et les mesures d’économies ressemblent plus à des gadgets qu’à des vraies mesures d’austérité.

Réduire la parc automobile des administrations et vendre des immeubles appartenant à l’Etat c’est bien mais privatiser ce qui reste encore dans les mains de l’Etat, réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires et arrêter les politiques publiques inefficaces représenteraient beaucoup plus d’économies.

La doctrine de l’IREF sur ces points est claire. Il ne peut y avoir diminution des dépenses publiques que s’il y a diminution de la taille de l’Etat, qui doit se décharger d’activités dont il s’est abusivement et coûteusement emparées.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Au-delà du racket fiscal
Des questions graves pour le pays

Situation des finances publiques :
la très inquiétante note de la Cour des comptes


Police et gendarmerie : + 25 % d’augmentation du coût moyen/emploi (2006-2016)
Malgré 10 000 postes supprimés

La France a-t-elle vraiment assaini ses finances publiques comme le prétend la Commission européenne ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies