Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/1076

Austérité pour les Irlandais

L’Irlande a pris une série de mesures drastiques afin d’assainir ses finances publiques et libérer son économie. En voici quelques-unes :

1. Le salaire minimum baissera de 1 euro passant à 7,65 euros/heure. En France, on veut l’augmenter jusqu’à plus de 9 euros/heure.

2. La masse salariale dans le secteur public diminuera de 1,2 Mds d’euros entre 2010 et 2014.

3. Presque 25 000 postes de fonctionnaires seront supprimés.

4. Les salaires et les retraites des fonctionnaires seront amputés de 10 % de leur montant.

5. Les aides sociales seront diminuées afin d’économiser 2,8 Mds d’euros d’ici à 2014.

6. Les investissements publics seront réduits de 3 Mds d’euros.

L’Irlande n’est pas la France, certes. Mais la France pourrait s’engager dans la politique d’austérité si elle voulait s’épargner le sort de l’Irlande. Il vaut mieux prévenir que guérir.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Trump, l’ennemi de l’idéologiquement correct

France : 2.7 Millions d’emplois publics créés en 30 ans
61 % du total des emplois créés !


Conservateurs, soyez fiers !
Guillaume Perrault (Plon, 2017)

La tyrannie de la redistribution
Thierry Afschrift (les belles lettres)



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

commencez par...

le 10 décembre 2010, 10:45

fermer votre bouche ! et baisser votre salaire !

# Merci pour votre suggestion

14 décembre 2010, 08:58 - Nicolas Lecaussin

Merci pour votre suggestion mais permettez-moi de vous rappeler que nous ne sommes pas payés avec l’argent public ! Même si l’on baissait nos salaires, cela ne ferait que moins d’impôts pour l’Etat et donc moins d’argent pour les fonctionnaires. L’effet serait donc négatif sur les comptes de l’Etat. Il faudrait au contraire augmenter nos salaires ! Merci de vos remarques.

NL

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies