Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/4957

par ,

Etats-Unis – Europe : et si l’on supprimait tous les tarifs douaniers ?

C’est la proposition du le président Donald Trump, faites il y a quelques jours, par l’intermédiaire de son ambassadeur en Allemagne, aux constructeurs automobiles allemands (Daimler, BMW, Volkswagen …) qui l’ont relayée depuis. Sans beaucoup de succès auprès des responsables politiques européens, sauf les… Allemands. Ce n’est pas étonnant.

Regardons les faits. L’Union européenne taxe à 10 % les importations de voitures en provenance des Etats-Unis et des autres pays. L’Amérique taxe les importations de voitures européennes à 2.5 %, quatre fois moins. Mais les tarifs sur les importations de camions et de SUV sont à 25 % aux Etats-Unis et à seulement 10% en Europe.

Malgré un déficit de 26.5 Mds de dollars (les exportations des voitures allemandes représentent 34 Mds de dollars contre 7.5 Mds de dollars pour les importations de voitures américaines), les Américains apprécient les voitures allemandes et savent aussi que leurs constructeurs créent beaucoup d’emplois de l’autre côté de l’océan. L’Allemagne construit plus de 800 000 voitures par an sur le sol américain ce qui représente environ 116 000 emplois (2017).

La suppression de tous les tarifs douaniers et la mise en place d’un nouveau traité de libre-échange serait une extraordinaire décision et une solution aux conflits économiques actuels. Sauf que, même si les principaux acteurs, les constructeurs d’automobiles, sont pour, l’Allemagne ne pourrait pas prendre cette décision toute seule. Finalement, c’est l’Europe qui décide. Et la France, qui n’exporte pas de voitures aux Etats-Unis, n’y voit aucun intérêt. Mais cela montre aussi les limites des prérogatives de l’Europe. Il faudrait que la concurrence soit facilitée et que les Etats membres soient libres de supprimer les tarifs douaniers et de promouvoir le libre-échange dans l’intérêt de leurs économies.

Partager cet article :

Autres lectures ...

La surtaxe d’habitation des résidences secondaires
Que reste-t-il du principe d’égalité des citoyens devant l’impôt ?

Trump : réforme de la fonction publique, bravo ! Protectionnisme, danger !


Les annonces protectionnistes de Trump entre les mythes et les réalités

La majoration de la CSG expliquée aux retraités :
un tissu de complexité, d’incohérence et d’injustice



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies