Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Donald Trump, le président des pauvres, des employés et des minorités

Donald Trump, le président des pauvres, des employés et des minorités

par Nicolas Lecaussin

Les données économiques en provenance d’Amérique peuvent servir d’arguments infaillibles aux libéraux. Elles apportent la preuve indubitable que les baisses d’impôts et les déréglementations accélèrent la croissance économique, la création d’emplois et la hausse des salaires. D’après les dernières données du Census Bureau (l’INSEE américain), les revenus des travailleurs américains ont augmenté de 3,4% en 2018, tandis que le taux de pauvreté a diminué de 0,5 point à 11,8%, le niveau le plus bas depuis 2001. Le nombre d’inscrits au programme Medicaid (aide médicale selon certains niveaux de revenus) diminue car les travailleurs à faible revenu gagnent davantage.

Le nombre de travailleurs à temps plein a augmenté de 2,3 millions en 2018 et les gains d’emploi les plus importants ont été observés chez les femmes. La proportion de femmes qui travaillent à temps plein toute l’année a augmenté de 4,2 points de pourcentage chez les Noires et de 3,6 points chez les Hispaniques. En conséquence, les gains médians réels des femmes ont augmenté de 7,6% l’an dernier. Le taux de pauvreté parmi elles a diminué de 2,7 points de pourcentage pour les Noires et de 4 points pour les Hispaniques.

f2-15.jpg

Le taux de chômage des femmes noires est tombé le mois dernier à un minimum historique de 4,4% et se rapproche de celui des femmes hispaniques à 4,2%. D’ailleurs, en général, la part des ménages gagnant moins de 35 000 dollars a diminué de 1,2 point de pourcentage depuis 2016, le revenu médian a augmenté de 3.4 % entre 21017 et 2018 pour atteindre 40 247 dollars/an tandis que le nombre de ceux gagnant entre 50 000 et 150 000 dollars et plus de 200 000 dollars a augmenté de 0,8 point (voir le graphique ci-joint). Ce qui prouve aussi que les inégalités baissent.
Ces statistiques vont-elles servir de leçon à tous ceux qui préfèrent la hausse plutôt que la baisse des impôts, et la redistribution plutôt que la liberté économique ?

f2-15.jpg

You may also like

Laissez un commentaire