Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Articles > Criminalité : baisse globale des délinquants et des délits en Europe

Criminalité : baisse globale des délinquants et des délits en Europe

A l’exception des viols et des agressions sexuelles

lundi 11 janvier 2021, par Adélaïde Motte

De 2008 à 2018, le taux de délinquance et de criminalité par habitant a globalement baissé en Europe. A quelques exceptions près, cette tendance s’observe tant dans les délits perpétrés que dans le taux de délinquance par pays, excepté en ce qui concerne les viols et agressions sexuelles.

Chaque semestre depuis 2012, la base de données Numbeo calcule les indices de criminalité des pays européens. Elle utilise pour cela les impressions et sentiments des sondés, par exemple les craintes d’agressions ou de vols. Cet indice a nettement évolué de 2012 à fin 2020, dans une tendance positive ou négative, avec une légère tendance à la baisse (la valeur médiane est en effet de -1,635), confirmée par les données d’Eurostat sur la criminalité et la délinquance en Europe.

Des données à manier avec précaution

Entre 2012 et 2018, Eurostat a observé une nette diminution, 34%, des vols qualifiés enregistrés. Elle s’ajoute à celle des homicides volontaires, -30 % entre 2008 et 2018. Même si ces données sont confirmées par celles de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, elles ne permettent pas à elles seules de tirer des conclusions quant au nombre de délits et crimes commis en Europe. Les évolutions législatives peuvent élargir le périmètre d’enregistrement des plaintes, donc augmenter le nombre de délits et crimes enregistrés. De plus, Eurostat dispose de données incomplètes, soit parce que certains pays n’ont pas encore publié leurs chiffres, soit parce que ces chiffres n’existent que depuis peu. Les pays européens peuvent également avoir des définitions différentes des crimes et délits. Certains regroupent sous le terme « agression » les agressions mineures, mortelles, et parfois même sexuelles. Or, si les homicides et vols qualifiés baissent en Europe, ce n’est pas le cas des agressions sexuelles. Ainsi, les pays qui enregistrent les agressions sexuelles avec les agressions, et non comme un délit à part, atténuent la baisse enregistrée d’agressions. C’est ce qui peut expliquer la baisse relativement faible de ces délits en Europe, à 6 %, soit une baisse bien moins marquée que celles des homicides ou vols qualifiés. Enfin, les évolutions des données peuvent être dues aux comportements des victimes, selon qu’elles portent ou non plainte. La hausse des agressions sexuelles en Europe n’est pas forcément due uniquement à une hausse des faits eux-mêmes, mais peut-être aussi à la libération de la parole des victimes.

Une évolution du profil des délinquants

L’étude d’Eurostat rassemble également des données sur le profil des détenus et des suspects, qu’il s’agisse de leur âge (mineur ou adulte), de leur sexe ou de leur nationalité (étrangère ou du pays déclarant). On observe ainsi une nette baisse de la proportion de détenus ayant la nationalité du pays déclarant, à quelques exceptions près. Entre 2008 et 2018, elle a diminué, en valeur médiane, de 6,5 détenus pour 100 000 habitants.

En revanche, la proportion de détenus de nationalité étrangère en Europe enregistre une légère augmentation (valeur médiane +0,71 détenus pour 100 000 habitants).

Ces tendances se confirment dans l’évolution de la nationalité des suspects et délinquants dans les différents pays européens. Ainsi, la valeur médiane du taux de suspects et délinquants de la nationalité du pays déclarant pour 100 000 habitants a diminué de 150,53 personnes. Sur la même période, on enregistre cependant près d’un détenu de nationalité étrangère de plus pour 100 000 habitants. Au total donc, il semblerait que le nombre de délinquants et criminels, étrangers et autochtones du pays déclarant confondus, baisse, ce qui corrobore en partie la baisse générale de la criminalité en Europe.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/Criminalite-baisse-globale-des-delinquants-et-des-delits-en-Europe

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière