Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Les contribuables face au silence du Parquet financier

L’association Citoyens de Franche-Comté écrit à nouveau au Parquet financier qui jusqu’alors n’a pas daigné répondre au sujet de la déclaration de patrimoine et d’intérêts signée le 24/10/14 par M. Emmanuel Macron. (voir fichier PDF en fin d’article)

Dans ce courrier LRAR nous y exposons les contradictions entre ses déclarations à la HATVP et ses commentaires dans les médias.
Interrogé sur France 2 sur ses déclarations de patrimoine, il s’est justifié avec aplomb :

"Vous ne prenez pas en compte dans votre calcul le fait que j’ai fait des travaux dans ma maison. (…) J’avais beaucoup d’endettement quand j’ai quitté la fonction publique. Je n’avais pas de mise de départ, j’ai tout emprunté quand j’ai acheté un appartement à Paris. (…) J’ai progressivement remboursé et j’ai utilisé l’argent que j’ai gagné à rembourser une partie de mes emprunts et à faire des travaux."

Lorsque David Pujadas lui demande s’il ne veut pas rendre publics ses comptes pour éteindre le doute ?.

"Mais non, vous rigolez ou quoi ! (…) La transparence, ce n’est pas le voyeurisme (…) Si c’était de l’argent public que j’avais gagné quand j’étais ministre ou dans le cadre de fonction publique, vous avez tout à fait raison (...) Pardon de vous le dire, j’étais à ce moment là dans le secteur privé (...) L’administration fiscale, elle a vu ça en détail, c’est normal, ça ne me pose pas de problème. Mais le secret fiscal, l’intégralité des informations, ce n’est pas parce que vous êtes un responsable public que vous devez les divulguer".

Il faut oser ! Certes, il avait emprunté pour financer son appartement, mais ces dettes ont été remboursées par la vente dudit appartement !
Et l’argument massue : « La transparence n’est pas du voyeurisme. ».
Alors à quoi peut servir une déclaration de patrimoine si ce n’est pour faire « voir et savoir » de façon transparente le patrimoine du déclarant ? Mais peut être que Monsieur Macron ne connaît plus le sens du vocabulaire français à force de s’exprimer en anglais !

Il dit ainsi très clairement qu’il dissimule, en toute illégalité, un patrimoine très important qui cache probablement des conflits d’intérêts.

Un petit exemple :

Dans sa déclaration de 2014 figure : Titres ouverts dans les livres de Rothschild et Cie 185 parts de fonds placement dans les PME 31 936 €.

(fonds captif proposé aux salariés de Rothschild et Cie souscription en mars 2012.
fonds non liquide géré par une équipe indépendante).

En 2016 : 217 parts de fonds de placement dans les PME : 51 338€
En 2017 : fonds de placement dans les PME : 61 516 €. ( pourcentage de participation dans le capital social : 0,5%)

Ainsi, pendant qu’il était ministre il a continué à souscrire des parts de fonds de placement réservés aux salariés de Rothschild et Cie !
Et quid de ses revenus mobiliers qui en principe sont issus d’un patrimoine boursier !

Nous constatons que les magistrats refusent de faire du « voyeurisme » sur le patrimoine du candidat Macron alors que pour d’autres ils scrutent au microscope !

Citoyen Serge Grass

LETTRE AU PARQUET FINANCIER

PDF - 33.2 ko

Partager cet article :

Autres lectures ...

Pour l’Europe, Emmanuel Macron propose les ingrédients de l’échec économique français
L’Europe n’a pas besoin de plus de dirigisme mais de plus de libertés

Emmanuel Macron : un programme fiscal qui manque de cohérence et d’audace !


Les inquiétudes de M. Macron seraient-elles fondées ?

Patrimoine et revenus d’Emmanuel Macron :
Des avocats et des professeurs de droit s'interrogent



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (4)

Soutien sans aucune reserve

le 11 avril, 09:04 par Martinie

Félicitations !
En dépit, de l'inertie délibérée, mais bien révélatrice, Nous ne sommes pas résignés et à notre "petit niveau" nous diffusons sur la PQR ( Sud-Ouest ) et tout notre modeste réseau
Seule une mobilisation urgente fera réaliser la surpercherie
Question : comment mettre en recherche la "possible connivence" des responsables de ces institutions en charge d'une mission essentielle pour l'avenir de la démocratie ?

- Répondre -

"Un seul être vous manque...?"

le 11 avril, 09:10 par Martinie

Avez-vous une information, ou une idée, sur la raison de l'inertie d'Anticor ?
Cette médiatique association semble se satisfaire de la réponse de la HATVP ...
Bizarre...j'ai dit bizarre et ça n'est pas malintentionné

- Répondre -

L'injustice et l'acharnement doit s'arrêter !

le 11 avril, 12:40 par Tosh

pour que justice soit faite ! mare de l'acharnement !

15 avril, 16:57 - Martinie

Patience et longueur de temps mais la justice est.."En Marche"
En attendant, une suggestion : allez lire le dernier article publié cette nuit sur ce dossier "Des professeurs et des avocats..." et surtout ne vous privez pas du dernier commentaire...

- Répondre -

Macron ou maquereau ?

le 18 avril, 06:58 par Magnarelle

Les souteneurs indiquent souvent que leurs gains proviennent des jeux.
Le soutenu n'indique pas l'origine de ses aides...
Macron, alias maquereau ?

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire