Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/2809

par ,

La foire aux machins administratifs

Le gouvernement vient de supprimer une trentaine de « machins administratifs », des commissions, conseils, établissements, dont la liste est révélatrice : les noms fleurent bon la bureaucratie, le gaspillage , voire le délire (Commission de défense météorologie). Consultez la liste !

Les bonnes nouvelles sont trop rares pour ne pas en parler. Surtout lorsqu’elles viennent du gouvernement. En voici une : un décret du 17 février dernier supprime plus d’une trentaine d’organismes administratifs et para-administratifs. Il s’agit surtout de Commissions administratives à caractère consultatif. Difficile, voire impossible, de connaître les économies réalisées. Certaines Commissions n’ont probablement bénéficié d’aucun budget. Mais rien qu’à voir leurs noms et leurs supposées missions, on est effaré par la terrible fertilité imaginative de nos politiques et autres énarques. On y trouve un comité qui « préfigure » la création d’un registre national, un autre qui surveille les « suites » d’une Mission, ou qui habilite des organismes de lutte contre la pollution, certains sont pour la « mobilisation industrielle » !, ou pour les secteurs d’importance vitale, d’autres pour la « défense-météorologie » (???). On n’oublie pas l’éducation sexuelles des Français ou l’ « intermodalité » (?). C’est bien de supprimer tous ces machins mais ce serait encore mieux de lancer un vrai programme de baisse des dépenses publiques.

- Comité chargé de préfigurer la création d’un registre national des crédits aux particuliers

- Comité consultatif du fonds d’investissement pour la biodiversité et la restauration écologique

- Comité consultatif pour l’habilitation des organismes prodiguant des stages de formation à la lutte contre la pollution

- Comité d’éthique du ministère des affaires étrangères

- Comité de mobilisation industrielle

- Comité national des secteurs d’importance vitale

- Comité d’orientation auprès de l’Agence de gestion du réseau international des finances

- Comité d’orientation de l’Agence du patrimoine immatériel de l’Etat

- Comité d’orientation du plan urbanisme construction architecture

- Comité de suivi du fonds de continuité territoriale confié à l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité

- Commission consultative défense-météorologie

- Commission du contrôle de qualité des analyses de biologie médicale

- Commission d’examen du plan national d’affectation des quotas d’émission de gaz à effet de serre

- Commission d’expertise pour la reconnaissance du programme des classes préparatoires « biologie, physique, chimie et sciences de la Terre » dans le cursus vétérinaire

- Commission d’homologation des systèmes de signalétique

- Commission nationale de l’admission exceptionnelle au séjour. ? Commission nationale des compétences et des talents

- Commission nationale de l’agriculture raisonnée et de la qualification des exploitations

- Commission nationale des matériels de sécurité aéroportuaire

- Commission spécialisée de terminologie et de néologie de l’environnement

- Commission des suites de la mission interministérielle d’inspection du logement social

- Conseil de la formation de l’Institut de formation de l’environnement (IFORE)

- Conseil supérieur de l’information sexuelle, de la régulation des naissances et de l’éducation familiale.

- Conseil supérieur des transports terrestres et de l’intermodalité

Partager cet article :

Autres lectures ...

Supprimons Pôle emploi et rendons 5 Mds d’euros aux Français

De Framatome à Framatome, l’immense gâchis


Le contrôle des chômeurs est une constante en Europe

Gouvernement : des Fregoli ou des réformateurs ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (6)

IL FAUT CONTINUER

le 28 février 2014, 20:56 par marchi

il y a des milliers de fonctionnaires qui n'ont rien à faire et certains ne vont même plus au travail. C'est, en partie, là qu'il faut faire des économies. En plus toutes ces personnes bénéficient du statut de fonctionnaire ce qui nous coute une fortune ! Plusieurs milliards d'euros rien que pour la retraite qui n'est pas alignée sur le privé. C'est un véritable scandale mais nos politiques laissent faire.

- Répondre -

ETATISME FASCISTE

le 28 février 2014, 22:19 par jules romain

Bien vu !

Les acteurs d'asie et de russie disent en se moquant que le communisme est à l'ouest, ...
dont la France !
Notre état France (canibalisé par des gens de gauche) depuis 1960 ne cesse de recruter sa cour électorale et syndicale, SOUVENT avec l'aide de la droite, de jeunes gens manipulés ET qui ne voulaient pas aller travailler dans le privé, et encore moins dans les usines.
... Faut pas se faire exploiter... !
Moyennant quoi le niveau intellectuel (QI) des recrues de l'Etat s'est considérablement abaissé, par la "démocratissation". ET, moins ont fait moins on sait faire. le maladies mentales sont ainsi générées par la paresse et le sentiment subconscient de l'inutilité.
On se souvient des mots d'ordre guerriers du PC de l'après 68 :
"A bas l'élitisme qui ne correspond pas au profil des citoyens de France".
Ainsi les vers sont entrés dans le fruit, et pour quelques siècles il n'en sera pas autrement, jusqu'à la guerre civile qui en rappelera d'autres. La preuve personne n'aura le courage et l'habilité de foutres ces dépenses inutiles et perverses en l'air et d'éffacer les privilèges conquis.
Mais les coupables, si non leur descendance, ne seront plus là pour payer le prix de la médicratisation collective crée ; ni pour réparer la misère jetée sur le pays frappé d'aveuglement et engourdi par la paresse !

- Répondre -

les inutile

le 1er mars 2014, 06:43 par devillers,roland

Bonjour, à quand les même initiatives dans TOUTES l ' UE , il me semble qu'ici en Europe nous vivons dans un ensemble de DICTATURES administrative aussi oppressif que vicieuse et bien souvent MALHONNÊTE
vos commentaires sont le bien venu
signé, devillers

- Répondre -

Supprimer la totalité des commissions, …….

le 1er mars 2014, 13:43 par GLOAGUEN

Revenir dans la compétition, c'est diviser par deux les députés, supprimer la maison de retraite appelée Senat, simplifier la comptabilité, ramener la comptabilités à une cinquantaine de comptes, supprimer la totalité des commissions, et pour chaque nouvelle loi, obligation dans supprimer deux, supprimer l'ENA, (l'école nationale des ânes), car il faut donner la politique aux amateurs. Les bêtises, il y en aura toujours, mais au moins, faites par des gens excusables, pas par des voyous professionnels. Il faut simplifié la vie, accepter les bavures, les bévues, cela ne pourra pas être pire. J'ai été patron, je sais que la TVA est une taxe pour voleur, il vaudrait mieux une taxe non récupérable sur chaque transaction, et variable en fonction de l'achat-vente. N'avoir plus que des chèques en deux parties pour les entreprises, une pour l'entreprise, une pour le percepteur. J'arrête là, car la liste des simplifications est trop longue. Je sais que mon message va heurter pas mal de grattes-papier à la tête bien pleine, mais à l'intelligence plutôt modeste. Moi je ne suis pas instruit, je fais des fautes d'orthographes, de français, mais j'ai du bon sens et les pieds bien sur terre.
Jacques GLOAGUEN

- Répondre -

Rassurez-vous !

le 3 mars 2014, 09:54 par Phil

Cher Gloaguen,

Certains diplômés sont formés pour savoir rechercher et amasser de l’information mais on ne leur a visiblement jamais appris à savoir créer des liens pour en tirer les bonnes conclusions.
D’ailleurs, il n’y a qu’à voir déjà au baccalauréat où l’on demande à l’élève de recracher tel quel tout ce qu’il a appris. :-(

A côté de cela, il y a des gens qui, dès qu’ils attrapent une information, savent majoritairement en tirer toute la quintessence pour arriver à une conclusion optimum et qui sera validée par le bon sens de la vie courante. Or une telle aptitude n’est pas donnée à tout le monde et de telles personnes peuvent largement se passer de diplôme car elles possèdent la vraie intelligence imparable : Celle du terrain ! Soyez donc fier d'avoir les pieds sur terre ;-)

Un modeste Bac+5.

- Répondre -

Le summum de la bêtise !

le 3 mars 2014, 13:47 par Astérix

Bravo pour votre article. La liste des commissions et autres stupidités de l'état que vous citez nous rappelle parfaitement le stade de crétinisme de la FRANCE.

Il s'agit pour les politiques de justifier leur incompétence crasse au travers de ces structures, de type usine à gaz, totalement inutiles et qui ne régleront aucun problème...

Mais les Français sont contents et rassurés. ils continueront à élire ces incapables.

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies