Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/3060

par ,

Education : la liberté aux Pays-Bas contre l’étatisation en France

Dans le dernier (2012) classement PISA pour ce qui est des résultats des élèves en mathématiques, sciences et lecture, les Pays-Bas se situent à la quatrième place et la France 22ème. A ces bons résultats s’ajoute un taux de chômage des jeunes (15-24 ans) plus de deux fois moins élevé aux Pays-Bas qu’en France (11 % contre 23 %). Et pourtant, les dépenses en faveur de l’Education sont sensiblement les mêmes : environ 6 % du PIB dans les deux pays. Quelle est l’explication de ces différences ?

La liberté éducative, qui est la clé de voute du système éducatif néerlandais. Cette liberté est par ailleurs garantie par l’article 23 de la constitution de 1838 des Pays-Bas : toute association de personnes peut ouvrir une école sur le fondement qu’elle souhaite. En Europe, les Pays-Bas sont aussi les pionniers du programme du chèque éducation, instauré pour la première fois en 1917 (!) et appliqué à l’ensemble des établissements scolaires, publics et privés. Cette idée remonte au conflit entre les écoles protestantes et les écoles catholiques qui réclamaient des subventions. Ce choix donnait la préférence à l’égalité entre les établissements.

Proportion d’élèves scolarisés dans un établissement public un établissement privé
France 83 % 17 %
Pays-Bas 25 % 75 %
Source : Ministère de l’Éducation nationale ( France )
Ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sciences ( Pays-Bas )

Les Pays-Bas représentent le pays dans lequel ce dispositif est le plus développé au monde avec la Nouvelle-Zélande directement. Le pays a fait le choix de verser le chèque éducation directement aux établissements dans lesquels les parents se sont engagés à inscrire leurs enfants. Le chèque est calculé en proportion des revenus du foyer et il y a cinq catégories déterminées selon des critères socio-économiques. Il y a également une majoration de 90% lorsque l’enfant est issu d’une minorité ethnique.

Exprimé en millions de personnes pour l’année 2012-2013 Nombre d’élèves (hors enseignement supérieur) Population totale
Pays-Bas 3,5 16,7
France métropolitaine + DOM 12,6 65,5

Près de 8 700 établissements scolaires sont recensés aux Pays-Bas et 64 800 en France. Si on rapporte le nombre d’établissements au nombre d’élèves par pays, on obtient :

Nombre d’élèves par établissement
France 195
Pays-Bas 402

Deux fois plus qu’en France. Aux Pays-Bas, pour qu’une nouvelle école se crée sur un territoire, les autres écoles doivent se trouver en excédent d’élèves. Cette mesure, encadrée par la loi, ne s’applique qu’aux écoles de même type, par exemple, entre les écoles primaires non spécialisées. De plus, ces écoles doivent être fréquentées par 333 élèves au minimum en ville, et 200 élèves à la campagne. Il y a également un nombre minimum d’élèves par classe. Dans le secondaire, le nombre d’élèves par enseignant est plus élevé qu’en France (16.5 contre 12.3).

Enseignement élémentaire ( 2010 ) Nombre d’élèves par enseignant
France 18,7
Pays-Bas 15,7
OCDE 15,9
Enseignement secondaire ( 2010 ) Nombre d’élèves par enseignant
France 12,3
Pays-Bas 16,5
OCDE 13,8

Des écoles privées sont présentes à tous les niveaux du système éducatif néerlandais. Plus de 75 % des élèves néerlandais sont scolarisés dans une école privée. Ces écoles sont autonomes, disposent d’un budget propre et bénéficient de la liberté d’embaucher et de débaucher les enseignants qui sont des employés de droit privé. Ils travaillent en moyenne 5 semaines de plus par an que les enseignants français mais sont mieux payés (environ 30 % de plus que les enseignants français).

Organisation du temps de travail des enseignants dans les établissements publics
Nombre de semaines d’enseignement en 2010
Primaire Premier cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire (filière générale)
France 35 35 35
Pays-Bas 40 40 40
Moyenne OCDE 38 38 38
Moyenne UE 21 38 38 38
Source : OCDE 2012
Salaire par heure d’enseignement après 15 ans d’exercice
Exprimé en USD Primaire Premier cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire
France 36 55 57
Pays-Bas 54 82 82
Source : OCDE 2012

Liberté de choix pour les parents, concurrence entre les écoles, autonomie des établissements, voici les secrets de la réussite scolaire néerlandaise. Une leçon à retenir à l’occasion de cette rentrée.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Réforme de l’apprentissage : le bon, le moins bon et le mauvais
Encore une mesure qui ne résoudra pas le problème du chômage des jeunes

Baccalauréat : des réformes nécessaires mais (très) insuffisantes


L’Université n’est pas un dû, ça se mérite !
Les propositions du gouvernement sont insuffisantes et complexes

Ecole : moins d’élèves par classe n’est pas la solution



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (3)

Le problème c'est l'Etat

le 1er septembre 2014, 13:18 par Jacques Peter

Moins l'Etat s'en mêle, mieux cela fonctionne. Et pas seulement dans l'éducation.

- Répondre -

Impressionnant !

le 3 septembre 2014, 21:45 par Elegehesse

Personne ne promeut le chèque éducation en France ?

- Répondre -

L'état la première des catastrophes

le 4 septembre 2014, 10:32 par Astérix

L'on ne peut rien confier à l'état dirigé par des incapables. La France sera sans doute, avec la Corée du Nord, le dernier Pays communiste assuré d'une faillite royale. Regardez le coût de l'éducation nationale... pour une qualité de service socialo-communiste donc nulle. La France ne peut s'en sortir qu'en confiant au secteur privé tous les domaines d'activités. L'on peut se demander si l'état est capable de gérer ses fonctions régaliennes ..???

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies