Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/3184

par ,

Chômage : faire des réformes ça paie, ou l’exemple britannique

Les chiffres du chômage qui viennent d’être publiés sont, encore une fois, très mauvais ! Ils témoignent d’une explosion réelle du chômage de longue durée : + 10 % en 1 an ; et + 30 % depuis 2012, avec le changement de majorité.
La France compte environ 684.000 chômeurs de plus depuis 3 ans ; tandis que la durée moyenne de ce chômage s’élève à 536 jours !

Il est intéressant de comparer les évolutions du chômage en France et en Grande-Bretagne depuis 2012. Rappelons que la Grande-Bretagne a adopté à partir de 2010, une série de réformes qui ont fait baisser drastiquement les dépenses publiques, ainsi que le nombre de ses fonctionnaires : 600 000 fonctionnaires de moins en 4 ans. En même temps, on a mis en place une baisse des impôts, dont la réduction de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, qui est passé de 28 à 23%, soit 11 points de moins qu’en France !

Serait-ce alors un hasard si le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé de 8 % en 2010 pour se fixer à 5.8 % aujourd’hui !? Pendant la même période, le taux de chômage en France est passé de 9.8 % à 10.6 %. Et il ne cesse d’augmenter... En juin 2012, il était déjà à 9.7 % en France et à 7.8 % en Grande-Bretagne seulement. Depuis que David Cameron a lancé ses réformes en 2010, le chômage a baissé de 2.2 points tandis que celui de la France augmentait d’un point. Avec cette précision que la différence entre les deux taux de chômage s’établit à 5 points actuellement ! Mieux vaut donc faire des réformes.

Evolution du taux de chômage (France vs Royaume-Uni)
Taux de chômage (2010) Taux de chômage (2014)
FRANCE 9.8 % 10.6 %
Royaume-Uni 8 % 5.8 %

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les nouveaux privilèges des fonctionnaires ou le leurre de la réforme du statut de la fonction publique

Ce n’est pas le Français qui est réfractaire au changement mais les politiques et la caste du public


Police et gendarmerie : + 25 % d’augmentation du coût moyen/emploi (2006-2016)
Malgré 10 000 postes supprimés

Brexit or not Brexit : l’économie britannique se porte très bien !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

L'incurie !

le 3 décembre 2014, 13:28 par Astérix

D'un côté un régime intelligent qui a su évoluer et qui aura des résultats, de l'autre un système imbécile collectiviste de type soviétique datant du 17ème siècle avant J.C.

Continuons..! sans rien bouger !!!

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies