Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Le COR est trop optimiste

Les prévisions du COR (Conseil d’orientation des retraites) ont été considérées trop pessimistes par le Parti socialiste et par certains analystes. A nous, elles nous paraissent trop… optimistes. D’après les spécialistes de cet organisme, les besoins de financement des retraites atteindront entre 72 et 115 Milliards d’euros d’ici 40 ans. Mais cela dans un scénario avec un taux de chômage à 7%. Depuis 1980, la France n’a eu qu’une seule fois ce taux de chômage.

Interrogé sur ce qui se passerait si le taux était de 10% comme actuellement, le président du COR a répondu : « Le pays ne pourrait pas le supporter ». En effet !

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les républicains en marche, les retraités en panne
Le déni continue

Retraite par répartition :
Les dangers d’un double hold-up


Retraités, réveillez-vous !

Sécurité sociale : le déficit est toujours là !
En dépit des annonces gouvernementales !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire