Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Jean-Baptiste Boone

Chargé d’études. Titulaire d’un master 2 en ingénierie financière, Jean-Baptiste a commencé comme analyste financier puis responsable administratif et financier en VIE. Il a ensuite travaillé pour la fonction publique comme cadre administratif ayant une mission de contrôle de gestion notamment.

Articles de cet auteur (42) :

La réglementation tue l’écologie

La réglementation tue l'écologieLa norme, le règlement, les exigences de « qualité » minimale, tuent chaque jour les indépendants, petits commerces ou petits exploitants. Car ils n’ont pas les reins assez solides pour supporter les dépenses supplémentaires induites par ces tracasseries administratives. Combien de commerces, (...)

Economie portugaise : les réformes libérales ont précédé le redressement

Economie portugaise : les réformes libérales ont précédé le redressementLe Portugal jouit actuellement d’un retournement de tendance favorable qui lui permet d’afficher des statistiques parmi les meilleures de l’Union Européenne. La croissance du PIB est de 3% au 2ème trimestre 2017, le taux de chômage a diminué pour atteindre 9,1% en août et le déficit public a été (...)

Pour l’Europe, Emmanuel Macron propose les ingrédients de l’échec économique français
L’Europe n’a pas besoin de plus de dirigisme mais de plus de libertés

Pour l'Europe, Emmanuel Macron propose les ingrédients de l'échec économique françaisOn a retrouvé l’énarque Emmanuel Macron. Son pompeux discours sur l’Europe ressemble parfaitement à un exposé oral lors d’un examen à l’Ecole nationale d’administration. On trouve tous les ingrédients : interventionnisme, protectionnisme, dirigisme, harmonisation et (...)

Analyses du Budget 2018

Analyses du Budget 2018Le budget 2018 qui vient d’être présenté n’apporte pas les changements nécessaires pour réformer le pays. Les explications de l’IREF.

Les vertus du « laissez faire » contre les vices des entreprises parapubliques

Les vertus du « laissez faire » contre les vices des entreprises parapubliquesLes villes ont grandi sans que les moyens de circulation évoluent. Tant et si bien que la grande reine voiture a commencé à poser quelques problèmes de bouchons ou de stationnement. Les pics de pollution parisiens et les images irréelles de villes chinoises embrumées ont fini de nous en convaincre : (...)

Education : l’argent public n’améliore pas les résultats

Education : l'argent public n'améliore pas les résultatsAlors que le gouvernement prétend peiner à établir un budget ne dépassant pas les 3% de déficit, il annonce encore une fois de nouvelles dépenses. Le ministère de l’Education profitera de 1,2 milliard d’euros supplémentaire, soit 2,5% d’augmentation avant inflation. Ceci dans le but de privilégier un (...)

Et si l’on réformait vraiment le SMIC ?

Et si l'on réformait vraiment le SMIC ?En affirmant vouloir libérer le SMIC de toutes charges, Gérald Darmanin ne montre-t-il pas que son coût représente une entrave à l’embauche ? Ce faisant, il poursuit la politique qui consiste à réduire le coût du travail en dérogeant à la règle générale, d’où par exemple les réductions dites « Fillon ». (...)

AirBnb au secours du tourisme français ?

AirBnb au secours du tourisme français ?Le secteur hôtelier a réalisé un chiffre exceptionnel au premier trimestre, démentant les prévisions alarmistes. Avec 32,5 millions de nuitées, il s’agit d’un record historique. Grâce à AirBnb ?

Une économie sans gouvernement, ça marche !
Espagne, Belgique, Pays-Bas… Trois pays où l’économie a bien tourné malgré (ou grâce) à l’absence d’un gouvernement.

Une économie sans gouvernement, ça marche !La conjoncture économique en Europe semble favorable, comme en témoignent les différents chiffres du chômage, anglais, français ou allemands. La croissance du PIB semble être au rendez-vous également, d’Espagne jusqu’en Finlande.

Pourquoi il n’y aura pas de baisses durables d’impôts

Pourquoi il n'y aura pas de baisses durables d'impôtsLa réforme du droit du travail ne sera pas si audacieuse qu’annoncée, le discours du Président de la République au Congrès n’a pas apporté d’élan nouveau et le discours de politique générale a achevé d’essouffler les aspirations nouvellement acquises pendant la (...)

Nationalisation de STX France : l’Etat se mêle de ce qui ne le concerne pas

Nationalisation de STX France : l'Etat se mêle de ce qui ne le concerne pasLa France est un pays où la seule chose qui unit tous les partis politiques est le dirigisme économique. L’Etat est un piètre actionnaire et un mauvais gestionnaire mais pourtant la conviction que l’Etat doit intervenir dans l’économie reste l’idée la mieux (...)

Les Français spoliés par les taxes sur l’essence

Les Français spoliés par les taxes sur l'essence Le litre de carburant à la pompe va-t-il atteindre 2€ ? En ajoutant à la TICPE une contribution dite « climat énergie » (CCE), autrement appelée taxe carbone, les parlementaires ont renchéri le coût des carburants. Qui plus est, il est prévu une augmentation régulière de la CCE jusqu’à 100 € par tonnes (...)

Les coûts cachés de l’éducation en France

Les coûts cachés de l'éducation en France L’Express publie (5 juillet) un classement intitulé « Merci l’école publique française ! » dans lequel on apprend qu’en France l’école est peu onéreuse. Les chiffres proviennent d’une étude de la fondation HSBC pour l’éducation.

Contrôleurs aériens : c’est le moment de privatiser !
Suivre les exemples canadiens, britanniques, australiens …

Contrôleurs aériens : c'est le moment de privatiser !2 135 362 315 euros sont inscris au budget des annexes de la loi de finance 2017 pour les missions de contrôle et d’exploitation aériens. C’est deux fois plus qu’au Royaume-Uni ! La loi fixe à 10 679 le nombre maximum des emplois (équivalent temps plein) autorisés dans ce secteur, soit 200 000 € par (...)

La réserve parlementaire se transforme en ...
« fonds d’action pour le territoires »

La réserve parlementaire se transforme en ...S’il s’agit de subvenir aux besoins des communes, renforçons et simplifions la fiscalité locale, s’il s’agit de faire vivre des associations, laissons la société civile choisir celles qu’elle souhaite soutenir.

Une proposition gaulliste : supprimer le CESE

Une proposition gaulliste : supprimer le CESEEt pendant ce temps-là, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) poursuit la production intensive de rapports dont l’utilité reste encore à trouver. Comme tout le monde politique se réclame du général de Gaulle, on pourrait déjà appliquer sa proposition de supprimer le CESE (...)

Abandon du CICE : quelles conséquences ?

Abandon du CICE : quelles conséquences ?C’est une bonne chose de supprimer le CICE qui est une cause de lourdeur coûteuse puisqu’il fonctionne en permettant à l’administration de prélever des sommes qu’elle redistribue ensuite. Mais en même temps, cette réforme apportera encore un peu plus d’opacité dans la gestion des cotisations sociales et (...)

Flat tax : la proposition de l’IREF fait des émules

Flat tax : la proposition de l'IREF fait des émulesBonne nouvelle, une candidate de la 2ème circonscription de Paris propose l’adoption de la flat tax à 15%.

Le renouveau libéral en politique

Le renouveau libéral en politiqueEffort, mérite, travail, responsabilité, subsidiarité, devoir, initiative, concurrence, autant de mots qui nous sont chers. Ce sont les leitmotivs des états généraux de la liberté organisés mardi 23 mai à l’initiative de Virginie Calmels, Aurélien Véron et Hervé (...)

Faut-il organiser les JO à Paris ?

Faut-il organiser les JO à Paris ?Ce sont les Jeux d’été qui coûtent le plus cher, 16 milliards en moyenne depuis 2000, 20 milliards pour les trois dernières éditions. Ce sont ceux-là même que la France souhaite prendre à sa charge. Est-ce que ça vaut vraiment le coup (...)

Les impôts, Histoire d’une folie française
Jean-Marc Daniel (Editions Tallandier, 233 pages)

Les impôts, Histoire d'une folie françaiseJean-Marc Daniel, professeur d’économie à l’ESCP Europe et chroniqueur pour BFM Business et les Echos entreprend une revue de la construction du système fiscal français.
Quoique la présentation commence au Moyen-Âge et passe par la révolution, c’est à partir de 1958 que le travail porte. Malgré des (...)

En matière de chômage, il y a autant d’écart entre la France et l’Allemagne, qu’entre la Grèce et la France : 2,5 fois plus dans ces deux cas
(et même un peu moins dans le 2ème)

En matière de chômage, il y a autant d'écart entre la France et l'Allemagne, qu'entre la Grèce et la France : 2,5 fois plus dans ces deux casPrintemps 2017, le taux de chômage s’établit à 9,5% en zone euro et à 8% dans l’Union européenne, selon Eurostat. C’est le plus bas niveau depuis 7 ans. Pourtant en France, la situation sur le marché du travail ne reverdit pas, le chômage restant obstinément supérieur à 10%. Comme c’est le problème (...)

Au secours, les syndicats s’en mêlent !
Cornaqués par des syndicats, 10 chauffeurs Uber ont saisi la justice

Au secours, les syndicats s'en mêlent !Vous avez aimé la souplesse apportée par les nouveaux entrepreneurs ? Eux-non, et ils souhaitent vous en priver pour s’en protéger. Eux, ce sont les syndicats rétrogrades, ceux que vous financez par l’intermédiaire de l’Etat et de votre fiche de paie, sans vraiment savoir à quelle (...)

Une dette, il faut la rembourser !

Une dette, il faut la rembourser !Quoiqu’il n’ait pas été sérieusement évoqué durant ces semaines de campagne laborieuse, l’un des grands obstacles auxquels la France est confrontée aujourd’hui est sa dette publique. Il est théoriquement du ressort du Parlement mais un futur président ne peut faire l’impasse sur cette (...)

Bienvenue au paradis de Mélenchon !

Bienvenue au paradis de Mélenchon !Aussi complexe que puisse être la politique sud-américaine et plus particulièrement celle de Hugo Chavez, force est de constater l’échec patent de la voie suivie. Parce qu’encore une fois, l’IREF ne cesse de le dire, la richesse économique ne se décrète pas (...)

Non Madame Arthaud, ce dont la France a besoin, c’est de plus de patrons !

Non Madame Arthaud, ce dont la France a besoin, c'est de plus de patrons !Profitant du débat organisé par BFM TV le mardi 4 avril, les représentants communistes ont redit tout leur mépris des entreprises et de leurs « patrons », pointant particulièrement celles du CAC 40 [1]. Car eux savent comment « créer » des emplois ! Ne suffit-il pas de recruter des fonctionnaires (...)

SNCF : une entreprise en faillite qui « fait des résultats »

SNCF : une entreprise en faillite qui « fait des résultats »Cumulant une dette supérieure à son chiffre d’affaires malgré un total de subventions 28 000 millions € [1], une situation de monopole et des facilités comptables, la SNCF est une société exsangue qui ne trouverait pas beaucoup de soutien si elle était privée. Son chemin boursier ressemblerait alors (...)

Non, la France ne manque pas d’enseignants !

Non, la France ne manque pas d'enseignants !Poursuivons la revue de l’état de la fonction publique en France en portant notre regard vers l’enseignement, après avoir étudié la fonction publique hospitalière. L’argument du manque d’enseignants fait aussi partie des armes qui empêchent de penser à la baisse du nombre de (...)

L’économie britannique emploie 10 millions d’emplois marchands de plus que l’économie française !

L'économie britannique emploie 10 millions d'emplois marchands de plus que l'économie française !L’économie française repose donc sur à peine 16 millions de personnes créatrices d’activité marchande, soit un quart de la population totale, preuve que la France n’a pas réalisé les réformes nécessaires.

Le programme d’En Marche, une litanie de promesses non financées

Le programme d'En Marche, une litanie de promesses non financéesEst-ce un hasard si le programme d’Emmanuel Macron relègue les questions budgétaires en dernière page ? Elles sont très succinctement traitées et l’exigence de la réduction des déficits étant reconnue, c’est en responsabilisant les ministres sur leurs objectifs de dépenses qu’on entend économiser 60 (...)

L’hôpital étouffé par la bureaucratie

L'hôpital étouffé par la bureaucratiePrétendre que l’on ne peut diminuer le nombre de fonctionnaires en arguant du besoin d’avoir des infirmières est malhonnête. Selon les chiffres de l’OCDE, 35,22% des emplois hospitaliers en France ne sont pas médicaux ou paramédicaux, contre 24,3% en Allemagne et 30,81% en Suisse. Se rapprocher du taux (...)

Les propositions timides du MEDEF

Les propositions timides du MEDEFNous recevons cette semaine un opuscule publié par Le MEDEF. En vue des élections à venir, la brochure intitulée « Le monde change, changeons la France » regroupe un ensemble de propositions pour la France de 2017 et après. Si la première partie se veut une présentation agréable de l’avenir qui s’ouvre (...)

Mélenchon ou la pire politique contre le peuple

Mélenchon ou la pire politique contre le peupleLe bolchévisme inspire le programme de Mélenchon. Triste constat pour un pays comme la France où l’on trouve encore ce genre de candidat…

M Lepaon, créez plutôt votre propre structure sans l’argent des contribuables !

M Lepaon, créez plutôt votre propre structure sans l'argent des contribuables !Arrêtons de recaser les syndicalistes dans des structures qui gaspillent l’argent des contribuables !

Indemnités et gaspillages : deux poids, deux mesures

Indemnités et gaspillages : deux poids, deux mesuresUn million d’euros, presque ! Pénélope Fillon aurait reçu moins de 700 000€ nets de son mari, député. Les Français s’en scandalisent par média interposé quand bien même ces opérations étaient probablement légales sinon moralement souhaitables. En même temps, la Cour de comptes confirme ce qui a été anticipé (...)

Budget participatif : Paris ne sait plus quoi faire des impôts

Budget participatif : Paris ne sait plus quoi faire des impôtsLa mairie de Paris demande est à la recherche d’idées pour dépenser les impôts prélevés. Une initiative démagogique. Et si elle baissait tout simplement la fiscalité ?

La guerre contre la propriété s’amplifie

La guerre contre la propriété s'amplifieParis va utiliser la possibilité donnée aux communes d’augmenter jusqu’à 60% la taxe d’habitation des résidences secondaires. La ville espère ainsi récupérer 43 millions d’euros et soi-disant, permettre un accroissement de l’offre de biens à Paris. Les conséquences seront catastrophiques pour les (...)

Fillon et Thatcher : points communs et différences

Fillon et Thatcher : points communs et différencesDepuis la victoire à la primaire de son parti « les Républicains », François Fillon est souvent comparé à Margaret Thatcher. On peut certes comparer la France qui, comme la Grande-Bretagne à l’époque, fait pâle figure face à ses partenaires comparables, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Mais au-delà la (...)

La mascarade du syndicalisme français

La mascarade du syndicalisme françaisLe cirque du syndicalisme français continue de plus belle, avec la bénédiction de l’Etat. Vous ne le saviez sûrement pas, mais lors des deux dernières semaines (jusqu’au 13 janvier) avaient lieu les élections des représentants syndicaux des TPE. Il s’agit vraiment d’un monde à part (...)

Les asiatiques ont les robots, les européens ont les réglementations

Les asiatiques ont les robots, les européens ont les réglementationsLa Commission européenne veut nous protéger des robots ! Un Rapport digne des meilleurs films de science-fiction prévoir le pire pour l’humanité. Et si l’on laissait faire l’innovation !

Bercy entre les prévisions et la prestidigitation

Bercy entre les prévisions et la prestidigitationAlors que le PIB a augmenté de 189 milliards entre 2008 et 2016 (en Euro 2016), les approximations de Bercy ont représenté 215 milliards d’euro (écarts en valeurs absolues cumulées). Cela représente 10 % du PIB actuel et une erreur de plus de 214% relativement à la variation constatée sur la période (...)

Les propositions des candidats PS :
le monde de l’archaïsme et le refus des réformes

Les propositions des candidats PS : L’IREF passe au crible et note les propositions des socialistes. Quelle déception ! On est toujours en plein marxisme.

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire