Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


France : 80 Mds d’euros de dépenses supplémentaires

En 2013, l’Etat ne fera pas d’économies. Dans les documents de synthèse fournis par Bercy, le taux de dépenses publiques sera identique en 2012 et 2013, soit 56.3% du PIB. Avec une hypothèse de croissance à 0.8%, la dépense augmentera en valeur d’environ 30 milliards d’euros par rapport à cette année. Quant aux prélèvements obligatoires, ils augmenteront de 53 milliards. Au total, c’est donc plus de 80 milliards d’euros à la charge des contribuables et des entreprises. De quoi relancer la place de l’Etat mais pas la véritable croissance, qui vient du secteur marchand.

Partager cet article :

Autres lectures ...

La jeunesse, victime de l'Etat-providence

Patrimoine d'Emmanuel Macron : L'IREF demande l'ouverture d'une enquête
Lettre adressée au Procureur de la République


Emmanuel Macron : autonomie et initiative… très limitées

Macron, Hamon, Mélenchon, Le Pen ... Tous ces candidats qui veulent plus d'Etat



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Dépense publique

le 17 mai 2013, 15:56

Réduire les dépenses de fonctionnement de ’administration COMMENCE part réduire DRASTIQUEMENT les coûts de "personnel" ....

Sommes les champions du monde du nombre de fonctionnaires pour 1000 habitants.... et le gouvernement embauche encore....ce n’est plus du "socialisme", c’est du communisme où il n’ya d’"économie" QUE d’état... Staline et l’ex-URSS peuvent rigoler..

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire