Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


État et administrations

Constitution/Institutions : ne pas se tromper de réforme

Constitution/Institutions : ne pas se tromper de réforme La réforme de la Constitution semble déjà semer la confusion alors qu’elle ne paraît guère urgente. Il y aurait déjà bien des reformes à opérer dans nos institutions sans avoir besoin de bouleverser une constitution et nos lois organiques qui avec leurs défauts et leurs qualités ont fait leurs preuves de (...)


Affaires : trois présidents français sur quatre

Affaires : trois présidents français sur quatre

Libérer les agriculteurs du joug administratif

Libérer les agriculteurs du joug administratif

Pour la concurrence, la liberté entrepreneuriale et l’innovation au cœur d’une agriculture compétitive


La tentation autoritaire française

La tentation autoritaire française

Il faut combattre le protectionnisme chinois !

Il faut combattre le protectionnisme chinois !


Cette caste qui coule la France

Cette caste qui coule la France

La santé, la culture, la Grèce et le peuple, victimes de l'Etat providence

La santé, la culture, la Grèce et le peuple, victimes de l’Etat providence

Séminaire IREF – Austrian Economic Center


Risque protectionniste sur la forêt

Risque protectionniste sur la forêt

Elections en Italie : les résultats « punissent » Renzi mais ne font pas une majorité

Elections en Italie : les résultats « punissent » Renzi mais ne font pas une majorité


Publications précédentes

Agriculture française : un fonctionnaire pour 20 exploitations

Agriculture française : un fonctionnaire pour 20 exploitationsTroisième exportatrice mondiale il y a encore 15 ans, la France est passée en sixième position, derrière les Pays-Bas et l’Allemagne.

Rapports de la Cour des comptes : le contribuable finance à la fois les "voleurs" et les "gendarmes"

Rapports de la Cour des comptes : le contribuable finance à la fois les "voleurs" et les "gendarmes"Avec un effectif global en 2016 de plus de 1 729 personnes pour la Cour des comptes elle-même et les 21 Chambres régionales des comptes, nous payons très cher le coût des contrôles, sans en tirer du tout le bénéfice attendu. Tant que la République n’aura pas mis en place une véritable responsabilité de (...)

L’État face au Bitcoin : inutile et pathétique

L'État face au Bitcoin : inutile et pathétiquePorte-étendard d’une potentielle révolution technologique, le bitcoin fait peur au gouvernement qui se presse de le réglementer. Les cryptomonnaies s’attaquent en effet au cœur du pouvoir politique.

Davos : Macron inquiète et Modi rassure

Davos : Macron inquiète et Modi rassure Il y a une part de comique à voir le président - Emmanuel Macron - d’un pays où le taux de chômage est au moins deux fois plus élevé que dans les autres grands pays riches et démocratiques, donner des leçons d’économie et proposer un « nouveau contrat social ». Pourtant, c’est ce qui s’est passé au Forum (...)

« Conseiller » à Bercy : presque 200 000 euros/an !

« Conseiller » à Bercy : presque 200 000 euros/an !Selon l’enquête du journaliste Vincent Jauvert intitulée « Les intouchables d’Etat. Bienvenue en Macronie » (Robert Laffont, 2018), Bercy continue à cacher les fortes rémunérations de ses hauts fonctionnaires. Néanmoins, l’auteur a pu trouver quelques rémunérations parmi les 150 fonctionnaires les mieux (...)

Contre les « fake news » : pourquoi ne pas fusionner le CSA et l’AMF ?

Contre les « fake news » : pourquoi ne pas fusionner le CSA et l'AMF ?Lors de ses vœux à la presse, Emmanuel Macron a livré une vision de la communication qui rappelle étonnamment celle la finance, depuis longtemps très précisément encadrée.

En 2018, envoyons nos ministres en stage
dans les pays qui ont fait des réformes !

En 2018, envoyons nos ministres en stageLes ambitions affirmées au cours de la campagne présidentielle ne sont pas au rendez-vous. Alors qu’Emmanuel Macron se disait libéral, la réforme du Code du travail a accouché d’une souris. L’État français est désormais le champion européen des prélèvements obligatoires. Le Premier ministre pourrait (...)

Les « fake news » (fausses nouvelles), ça vient aussi des Présidents de la République

Les « fake news » (fausses nouvelles), ça vient aussi des Présidents de la RépubliqueEn terme de "fake news" ou plutôt de "fausses nouvelles", ou mieux de "nouvelles truquées" (nous sommes Français que diable !), comment oublier que l’auteur de l’une de ces nouvelles, la moins innocente, la plus pernicieuse et la plus durable était rien moins qu’un certain Hollande, Président de la (...)

Trump, l’ennemi de l’idéologiquement correct

Trump, l'ennemi de l'idéologiquement correctDans un éditorial publié en 2016, avant le changement à la Maison Blanche, l’économiste Paul Krugman, prix Nobel, écrivait : « Si Trump est élu, l’économie américaine va s’écrouler et les marchés financiers ne vont jamais s’en remettre ». Un an après sa prise réelle de fonction, le président Trump est à la (...)

Rémunérations à Bercy : excès, opacité et illégalité !

Rémunérations à Bercy : excès, opacité et illégalité !La Cour des Comptes vient de dénoncer le monde incroyable des hautes rémunérations à Bercy. Ceux qui ont la prétention de demander aux contribuables de respecter la loi n’hésitent pas à la contourner dès qu’il s’agit de leurs propres intérêts. Le système doit cesser (...)

France : 2.7 Millions d’emplois publics créés en 30 ans
61 % du total des emplois créés !

France : 2.7 Millions d'emplois publics créés en 30 ansUne récente étude de l’INSEE (16 novembre 2017 - Cadres et employés non qualifiés : les deux moteurs de l’emploi des territoires) conduite sur les années 1982 à 2014 montre que durant ces décennies et en nombre d’emplois créés
> 2,7 millions l’ont été dans l’administration et la santé (administration (...)

En Suisse, la télévision publique vit peut-être ses derniers jours

En Suisse, la télévision publique vit peut-être ses derniers joursUne initiative citoyenne inattendue sème le trouble au pays du référendum populaire. Depuis plusieurs mois, les Suisses débattent le pour et le contre du financement obligatoire des radios et télévisions d’État par le contribuable.

La garde rapprochée d‘Emmanuel Macron : 10 socialistes sur 12 !

La garde rapprochée d‘Emmanuel Macron : 10 socialistes sur 12 !Le Figaro Magazine du 17 novembre 2017 faisait sa « Une » sur "Les hommes du Président". Cette garde rapprochée qui gouverne la France avec Macron ». L’IREF a regardé attentivement le parcours de ces collaborateurs. Pratiquement tous viennent du socialisme (...)

L’Etat Macron est bien en marche !

L'Etat Macron est bien en marche !Si le macronisme a autant de compagnons de route ce n’est pas un hasard. Plus il s’occupe du peuple, plus un courant politique attire les admirateurs. Non pas parce que l’idéologie macronienne s’appuierait sur de solides bases philosophiques mais parce qu’elle répand la nécessité de la « prise en (...)

Fonds pour la transformation de l’action publique
L’Etat ne comprend vraiment pas les mécanismes d’évolution économique

Fonds pour la transformation de l'action publiqueEt c’est logique puisqu’il refuse la concurrence, seul mécanisme à même d’apporter et de sélectionner les innovations nécessaires. Ainsi, à propos des administrations publiques, il est probable que la plupart auraient disparu, si la possibilité était ouverte à d’autres organisations de les concurrencer, (...)

50 000 fonctionnaires d’État en moins
Oui, mais pas avant fin mars 2049 !

50 000 fonctionnaires d'État en moinsFort loin des promesses du candidat de droite, mais sentant pourtant la nécessité électorale d’un marqueur de sa volonté de réduire la dépense publique, le programme Macron avait prévu la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires – 50 000 pour l’État, 70 000 pour les autres collectivités publiques (...)

PLFSS : encore plus d’Etat pour plus de gaspillages ?

PLFSS : encore plus d'Etat pour plus de gaspillages ?Sécurité sociale : encore des réformettes qui n’empêcheront pas la hausse des dépenses et des coûts pour les bénéficiaires. Et si l’on mettait fin au monopole de l’Etat comme c’est le cas dans d’autres pays ?

Fonctionnaire : une situation vraiment peu enviable ?

Fonctionnaire : une situation vraiment peu enviable ?Les privilèges et autres avantages dont bénéficient les fonctionnaires seraient des « idées reçues ». C’est la conclusion d’une Enquête réalisée auprès des salariés du privé et aussi des … fonctionnaires.

Fonctionnaire, le foutoir des rémunérations

Fonctionnaire, le foutoir des rémunérationsLes rémunérations des fonctionnaires répondent à des règles rigides. Cela ne semble convenir à personne si l’on en croit les plaintes continues des syndicats. Et c’est de façon bien centralisée que ces rémunérations sont gérées. L’évolution des dépenses publiques et donc de nos impôts tiennent donc à une (...)

La dernière trouvaille de France Stratégie
Le casse du siècle !

La dernière trouvaille de France StratégieLa mise sous tutelle de cet organisme ne résoudra pas la question de son (in)utilité. Il est fort probable que l’économie française se porterait mieux sans ses propositions.

Analyses du Budget 2018

Analyses du Budget 2018Le budget 2018 qui vient d’être présenté n’apporte pas les changements nécessaires pour réformer le pays. Les explications de l’IREF.

Oui, il faut vraiment en finir avec les privilèges de la Fonction publique !

 Oui, il faut vraiment en finir avec les privilèges de la Fonction publique !Mais quand la France va-t-elle réformer sa Fonction publique ? Notre système est le plus privilégié et le seul à ne pas avoir été corrigé après la crise de 2008. Voici quelques données qui devraient inciter les Pouvoirs publics à agir.

Les incohérences de la politique d’Emmanuel Macron

Les incohérences de la politique d'Emmanuel MacronVoilà plus de quatre mois qu’Emmanuel Macron a pris ses quartiers à l’Elysée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on peine grandement à entrevoir la cohérence entre ses déclarations tonitruantes et ses décisions subséquentes. La pensée du nouveau président est, nous dit-on, « complexe » : le (...)

Critiquer les travailleurs détachés
.. prétexte pour ne pas réformer le « détachement » des fonctionnaires

Critiquer les travailleurs détachésComment peut-on demander à d’autres pays de changer leur marché du travail ou leur politique sociale, si l’on n’est pas capable de le faire chez soi ?

Nationalisation de STX France : l’Etat se mêle de ce qui ne le concerne pas

Nationalisation de STX France : l'Etat se mêle de ce qui ne le concerne pasLa France est un pays où la seule chose qui unit tous les partis politiques est le dirigisme économique. L’Etat est un piètre actionnaire et un mauvais gestionnaire mais pourtant la conviction que l’Etat doit intervenir dans l’économie reste l’idée la mieux (...)

La question occultée du périmètre de l’Etat

La question occultée du périmètre de l'EtatL’amputation du budget de la Défense souligne l’hésitation du pouvoir sur ses priorités. Probablement parce que sa position au regard du périmètre de l’Etat demeure incertaine. Certes le discours exprime la vision d’un Etat fort et d’une libération des initiatives. Mais la question reste de savoir si la (...)

Livret A : les épargnants n’auront même pas l’aumône prévue !

Livret A : les épargnants n'auront même pas l'aumône prévue !Coup de théâtre dans la fixation semestrielle du taux du livret A. La formule actuelle de fixation des taux, qui a été modifiée et qui est moins favorable à l’épargnant que la précédente, aurait impliqué de faire passer le taux de 0,75% à 1%. (L’ancienne formule aurait donné 1,25%). Il s’agissait donc (...)

Livret A : Le gouvernement donnera une aumône
Mais gardera la main sur l’épargne administrée

Livret A : Le gouvernement donnera une aumôneLe taux du livret A devrait logiquement augmenter de 0,75% à 1,0% au 1er août : une aumône pour l’un des principaux placements des Français. Cette aumône cache l’essentiel : le gouvernement continuera à garder totalement la main sur l’épargne administrée des Français, qui est détournée des (...)

Les socialistes roumains (ré)étatisent le pays

Les socialistes roumains (ré)étatisent le paysOn peut relever plusieurs similitudes entre les vies politiques roumaine et française. Lors des dernières élections législatives qui ont eu lieu en décembre 2016, la gauche roumaine, représentée par le PSD (Parti social-démocrate) a gagné grâce à une participation au vote de seulement 39.5 (...)

Le macronisme rend-il sourd ?
A la place des réformes et de l’action, le verbiage des énarques

Le macronisme rend-il sourd ?La vaccination est sûrement déjà obligatoire chez les élus tant les voix contre la confiance accordée au gouvernement ont été peu nombreuses. Que dire aussi d’une partie des médias et du milieu des « spécialistes » dont l’admiration à l’égard du nouveau pouvoir exécutif frôle l’encensement béat ? (...)

Et si l’on réformait la Cour des comptes ?

 Et si l'on réformait la Cour des comptes ?Comme tous les ans, les rapports de la Cour des comptes s’assemblent et se… ressemblent. Et comme tous les ans, les médias rendent compte, impressionnés, des constats « accablants » faits par les magistrats. Vu les suites données à tous ces rapports, on est en droit de se le demander : à quoi bon les (...)

« Droit à l’erreur » : véritable révolution administrative
ou simple réforme cosmétique ?

« Droit à l'erreur » : véritable révolution administrativeLors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis qu’il mettrait en oeuvre une véritable révolution visant à ce que l’administration soit dorénavant là « pour conseiller avant de sanctionner [1] » ; cette révolution devrait notamment se traduire par l’instauration d’un « droit à l’erreur pour (...)

Petit exercice de fiscalité pratique
On ne vous dit pas tout !

 Petit exercice de fiscalité pratiqueVoici quelques semaines seulement, après vous être échiné(e) durant une heure ou deux (et parfois bien plus !) à vérifier ligne à ligne votre déclaration de revenus pré-remplie, l’avoir documentée, l’avoir rectifiée ou complétée le cas échéant, vous êtes enfin parvenu(e) au feuillet final et en un dernier (...)

Nouvelle législature : gageons qu’il y aura davantage de rigueur législative et budgétaire !

Nouvelle législature : gageons qu'il y aura davantage de rigueur législative et budgétaire !La XVe législature débutera le 27 juin 2017 ; cette nouvelle législature marquera un renouvellement substantiel des élus puisque la nouvelle Assemblée comptera 415 primo-députés, soit plus de 70% des députés. Gageons que ce renouvellement des élus s’accompagnera d’un regain de rigueur législative et (...)

Etats-Unis : Trump réforme à tour de bras

Etats-Unis : Trump réforme à tour de brasOn peut critiquer le président américain Donald Trump à bien des égards. On peut en revanche difficilement lui reprocher de tenter de faire ce qu’il avait promis en matière de « choc de simplification », comme on dirait de ce côté-ci de l’Atlantique. Durant sa campagne, il avait indiqué que 70 % des (...)

Lois de moralisation de la vie publique : des textes inutiles ?

Lois de moralisation de la vie publique : des textes inutiles ?Les « affaires » ont émaillé de tout temps la vie politique. Évoquons simplement le scandale de Panama (1892), l’affaire des emprunts russes (1918), l’affaire Stavisky (1933), celle des avions renifleurs (1975) ou des diamants de Bokassa (...)

Une proposition gaulliste : supprimer le CESE

Une proposition gaulliste : supprimer le CESEEt pendant ce temps-là, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) poursuit la production intensive de rapports dont l’utilité reste encore à trouver. Comme tout le monde politique se réclame du général de Gaulle, on pourrait déjà appliquer sa proposition de supprimer le CESE (...)

Abandon du CICE : quelles conséquences ?

Abandon du CICE : quelles conséquences ?C’est une bonne chose de supprimer le CICE qui est une cause de lourdeur coûteuse puisqu’il fonctionne en permettant à l’administration de prélever des sommes qu’elle redistribue ensuite. Mais en même temps, cette réforme apportera encore un peu plus d’opacité dans la gestion des cotisations sociales et (...)

180 réglementations pour un coût de 73 Mds de dollars

180 réglementations pour un coût de 73 Mds de dollarsOn n’en parle pas en France

Pour moraliser la vie politique, il faut d’abord réformer l’Etat !

Pour moraliser la vie politique, il faut d'abord réformer l'Etat !Est-ce que si l’on avait eu toutes ces lois de moralisation de la vie politique on aurait pu éviter les affaires Elf, Urba, Péchiney, Falcone, Méry... ? Aurait-on pu éviter l’entretien de la maîtresse et de la fille cachée de Mitterrand avec l’argent public ? Les « frais de bouche » des Chirac ? (...)

Moralisation de la vie politique : plus blanc que blanc ?

Moralisation de la vie politique : plus blanc que blanc ?Le Garde des Sceaux, M. Bayrou, va se trouver au centre d’un inextricable conflit d’intérêts. Quoi qu’on en dise et comme le suggère instamment le récent scénario de l’affaire Fillon, il aura le Parquet sous son autorité et, malgré toute l’indépendance qu’on leur prête, les Magistrats savent bien de (...)

Pourquoi la droite libérale peut devenir incontournable

Pourquoi la droite libérale peut devenir incontournableDe manière dynamique et ouverte, plus consensuelle, pourrait s’engager le redressement de notre économie et plus généralement de la société en rendant à chacun ses responsabilités et en libérant les énergies. Pour ce faire, il faut des partenaires forts plutôt que des adversaires autistes ou des (...)

Lettre à Monsieur Bruno Le Maire :
Monsieur le Ministre, voici 5 mesures pour réformer l’économie française !

Lettre à Monsieur Bruno Le Maire :Vous avez choisi de vous rallier au nouveau gouvernement en quittant l’organisation politique à laquelle vous apparteniez et au sein de laquelle vous aviez mené campagne dans le cadre des primaires. Vous êtes donc sensible à la situation économique de la France et ouvert aux réformes importantes qui (...)

Gouvernement : des Fregoli ou des réformateurs ?

Gouvernement : des Fregoli ou des réformateurs ?Leopoldo Fregoli est un célèbre acteur italien de la fin du XIXe et du début du XXe siècle connu surtout pour ses changements de costumes très rapides. Il avait même réussi l’exploit d’interpréter cent rôle dans le même spectacle ! Il aurait certainement eu une place dans le gouvernement concocté par (...)

Macron ou l’incertitude solitaire

Macron ou l'incertitude solitaireAprès l’élection présidentielle, il nous semble plus que jamais urgent de veiller à élire des députés susceptibles de supporter les projets porteurs de liberté et de responsabilité et de modifier ceux qui le sont moins. De quelque parti qu’ils soient, il faudrait qu’ils soient capables d’orienter la (...)

Il n’y a pas de libéralisme de gauche ou de droite. Il n’y a que des réformes libérales

Il n'y a pas de libéralisme de gauche ou de droite. Il n'y a que des réformes libéralesLorsqu’un patient est très malade comme l’est la France aujourd’hui, on ne se demande pas s’il faut lui prescrire des pilules roses ou grises. On lui donne les pilules qui vont le guérir.

L’horreur politique. L’Etat contre la société
Olivier Babeau (les belles lettres, 2017)

L'horreur politique. L'Etat contre la sociétéMais pourquoi les candidats à la présidentielle n‘ont-ils pas lu cet essai ? Ils auraient compris – la plupart d’entre eux – que le pire ennemi de la société française est bien l’Etat et non pas le libéralisme, le libre-échange ou la mondialisation. L’Etat français est obèse et impotent à la fois. Les (...)

Il faut voter pour les réformes !

Il faut voter pour les réformes !Cette Lettre est la dernière avant le premier tour des élections présidentielles. Il ne vous a pas échappé que, contrairement à ses habitudes de neutralité, l’IREF a choisi de s’engager plus ouvertement dans la campagne.

La France a 3 millions de fonctionnaires de plus que l’Allemagne !

La France a 3 millions de fonctionnaires de plus que l'Allemagne !L’IREF a comparé le nombre de fonctionnaires en France et en Allemagne. La différence est saisissante : la France compte 3 millions de fonctionnaires de plus que l’Allemagne ! Plus encore, en Allemagne, 59 % des fonctionnaires ont un statut privé. De quoi inspirer les politiques qui veulent (...)

Prévisions économiques : restaurer la responsabilité

Prévisions économiques : restaurer la responsabilitéRégulièrement des prévisions concernant la croissance du PIB ou le déficit sont fournies par les économistes de Bercy, du FMI et de quantité d’autres institutions. Et régulièrement ces prévisions généralement « à la virgule près » font sourire non seulement par leur très ambitieuse précision mais par leur (...)

2 320 fondations en France contre 87 000 aux Etats-Unis

2 320 fondations en France contre 87 000 aux Etats-UnisIl y a 37 fois plus de fondations aux Etats-Unis qu’en France ! C’est ce qui ressort de l’Etude que vient de publier l’IREF. Fin 2016, la France comptait 2 320 fondations dont 630 fondations reconnues d’utilité publique ainsi que 2 226 fonds de dotation. Les fondations françaises ont 22 Mds d’euros (...)

Macron, Hamon, Mélenchon, Le Pen ... Tous ces candidats qui veulent plus d’Etat

Macron, Hamon, Mélenchon, Le Pen ... Tous ces candidats qui veulent plus d'EtatFinalement, ils seront 11 candidats aux présidentielles de 2017. Une particularité française : 10 d’entre eux présenteront des programmes économiques anti-libéraux, voire marxistes.

On a tout essayé … sauf moins d’Etat

On a tout essayé … sauf moins d'EtatQuel paradoxe de voir que pratiquement tous les candidats à la présidentielle proposent encore plus d’Etat dans un pays où celui-ci phagocyte 57 % de la richesse nationale ! Et où nous avons essayé toutes les recettes sauf celle qui recommande moins d’Etat (...)

Faciliter la création des fondations pour dynamiser la société civile

Faciliter la création des fondations pour dynamiser la société civileTrop faiblement financées et trop peu nombreuses, les fondations ne peuvent assurer l’ensemble des missions d’intérêt général que leurs homologues parviennent à remplir à l’étranger. Les raisons de ce sous financement sont simples : la lourdeur bureaucratique et fiscale française, des règles de création (...)

France : échec de l’Etat, échec des politiques ?

France : échec de l'Etat, échec des politiques ?Les débats actuels et le contenu des programmes de la majorité des candidats à la présidentielle prouvent que les politiques français n’ont rien compris. Sont-ils à ce point autistes ? Ne voient-ils pas que le monde change et que pratiquement tous les pays – riches et démocratiques – ont réformé leur (...)

Pourquoi l’Etat français ne garde pas les bulletins de paye de ses fonctionnaires ?

Pourquoi l'Etat français ne garde pas les bulletins de paye de ses fonctionnaires ?L’État français, si exigeant envers les autres, est rigoureusement incapable lui-même de produire des fiches de paye remontant à plus de cinq ans. Cette situation grotesque sert de prétexte pour ne pas réformer le système de retraite des fonctionnaires ! Il est vraiment temps de réformer notre Etat (...)

Conservateurs, soyez fiers !
Guillaume Perrault (Plon, 2017)

Conservateurs, soyez fiers !« Vade retro, conservator ! », est le mot d’ordre de la gauche bien-pensante mais aussi de la droite frileuse. Pourtant, ceux qu’on désigne comme « conservateurs » avec mépris sont aussi ceux qui ont fait l’Histoire de la France. Le talentueux journaliste et essayiste Guillaume Perrault leur rend (...)

120 000 fonctionnaires de moins ou 133 ans pour rattraper l’Allemagne

 120 000 fonctionnaires de moins ou 133 ans pour rattraper l'AllemagneLe candidat Emmanuel Macron commence à dévoiler ses projets, et parmi ceux-ci, la diminution de 120 000 fonctionnaires au cours de sa mandature.
Avec 21,6% de fonctionnaires parmi la population active, à ce rythme, il faudrait 133 ans pour égaler les 10,3% d’emploi public en Allemagne. Cela (...)

« Moi Président, je laisserai faire la société civile et je gérerai l’Etat comme une entreprise »

« Moi Président, je laisserai faire la société civile et je gérerai l'Etat comme une entreprise »Le diagnostic est fait et la France n’a pas besoin de dizaines de remèdes. Il suffit de laisser faire ceux qui connaissent le fonctionnement de l’économie.

Trump : Préjugés et mauvais perdants

Trump : Préjugés et mauvais perdantsLes nouvelles des deux côtés de l’Atlantique sont presque monopolisées par des rapports négatifs sur le président des États-Unis, Donald Trump, et sur ses activités. De plus, les politiciens et même les dirigeants nationaux se joignent à ce chœur de condamnations. Des manifestations publiques contre le (...)

Assistants parlementaires : mettre fin à la précarité et au népotisme en s’inspirant de l’étranger

Assistants parlementaires : mettre fin à la précarité et au népotisme en s'inspirant de l'étrangerCe dont nous avons besoin en France c’est, bien sûr, plus de transparence et de contrôle chez les députés mais aussi plus de moyens pour qu’ils mènent à bien leurs missions en toute indépendance : les députés allemands et britanniques disposent de budgets 2 fois supérieurs pour leur équipe. Les élus (...)

Indemnités et gaspillages : deux poids, deux mesures

Indemnités et gaspillages : deux poids, deux mesuresUn million d’euros, presque ! Pénélope Fillon aurait reçu moins de 700 000€ nets de son mari, député. Les Français s’en scandalisent par média interposé quand bien même ces opérations étaient probablement légales sinon moralement souhaitables. En même temps, la Cour de comptes confirme ce qui a été anticipé (...)

La société civile roumaine contre la corruption des politiques

La société civile roumaine contre la corruption des politiquesEn France, on a surtout l’habitude des manifestations régulières organisées par les syndicats des fonctionnaires ou des services publics afin de sauvegarder leurs privilèges. En Roumanie, le peuple descend dans la rue contre les politiques corrompus. Exemple à (...)

Les propositions du PS ou le leurre en politique

Les propositions du PS ou le leurre en politiqueC’est une longue tradition à gauche que de savoir dans les grandes occasions – de préférence lors des élections présidentielles – sortir de derrière les fagots les propositions les plus folles pour aguicher l’électeur, en tablant notamment sur la piètre culture économique du Français, qu’entretient (...)

Il faut plus de société civile et moins d’Etat, d’argent public et de politiques

Il faut plus de société civile et moins d'Etat, d'argent public et de politiquesMalgré leur omniprésence dans les médias, les Français rejettent massivement les politiques. Le gaspillage d’argent public, l’étatisme et les affaires aggravent cette méfiance. Et si l’on écoutait plus la société civile ?

Pourquoi la fin de la Clinton Global Initiative

Pourquoi la fin de la Clinton Global InitiativeLa fin de la présidence d’Obama et l’investiture de Trump ont largement fait passer en arrière plan une information assez croustillante en matière « d’influence » : la fermeture imminente de la Clinton Global Initiative (CGI) de la famille Clinton. Simple hasard ou preuve de la connivence entre le (...)

1 049 km de mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique

1 049 km de mur à la frontière entre les Etats-Unis et le MexiqueLa plupart des médias français sont vent debout contre la décision du président Trump de construire un mur à la frontière avec le Mexique afin de stopper l’immigration illégale et aussi le passage des drogues.
Mais ils omettent de préciser qu’il existe déjà un mur (une clôture) d’une longueur de 652 (...)

Bercy entre les prévisions et la prestidigitation

Bercy entre les prévisions et la prestidigitationAlors que le PIB a augmenté de 189 milliards entre 2008 et 2016 (en Euro 2016), les approximations de Bercy ont représenté 215 milliards d’euro (écarts en valeurs absolues cumulées). Cela représente 10 % du PIB actuel et une erreur de plus de 214% relativement à la variation constatée sur la période (...)

Le bilan d’Obama : entre les promesses, les échecs

Le bilan d'Obama : entre les promesses, les échecsIl a été élu fin 2008, en pleine crise économique. Après un président sortant qui ne pouvait plus se représenter. Huit ans après, Obama affiche un bilan parsemé d’échecs et un pays encore plus divisé.

La tyrannie de la redistribution
Thierry Afschrift (les belles lettres)

La tyrannie de la redistributionThierry Afschrift, avocat fiscaliste à Bruxelles et ancien membre du conseil d’administration de l’IREF, publie aux Belles Lettres un ouvrage dont le titre, La tyrannie de la redistribution, est explicite par lui-même. Il y fustige allègrement « cet Etat fort…omniprésent dans la vie de chacun… qui (...)

L’illusion de la baisse de la dette publique

L'illusion de la baisse de la dette publiqueA en croire le Président de la République, « ça va mieux » : la courbe du chômage s’est inversée, la Sécu est à l’équilibre, la dette publique recule. On sait ce qu’il en est pour le chômage et la Sécu, mais, pour la dette, l’INSEE a annoncé qu’elle avait reculé de 10 milliards au troisième trimestre 2016. Ce (...)

Les propositions des candidats PS :
le monde de l’archaïsme et le refus des réformes

Les propositions des candidats PS : L’IREF passe au crible et note les propositions des socialistes. Quelle déception ! On est toujours en plein marxisme.

0 entrepreneurs sur 50 personnalités préférées des Français

0 entrepreneurs sur 50 personnalités préférées des FrançaisComme tous les ans, le Journal du Dimanche publie le baromètre des 50 personnalités préférées des Français. Une fois de plus, aucun entrepreneur ne figure dans cette liste. A croire que les Français continuent à mépriser ceux qui créent les richesses. L’éducation économique n’est toujours pas au point (...)

2017 : la société civile contre la bureaucratie

2017 : la société civile contre la bureaucratieLes nominations de Donald Trump montrent clairement sa préférence pour la société civile et pour le rejet du politiquement et de l’économiquement corrects. François Fillon, le candidat de la droite, pourrait s’en inspirer afin de mener à bien les vraies réformes dont la France a (...)

Cour de Cassation, capitaux, liberté d’expression
Au secours, ils veulent ligoter nos consciences !

Cour de Cassation, capitaux, liberté d'expressionTandis que François Hollande, comme un despote qui craint le peuple, se barricade au palais de l’Elysée en interdisant la rue Saint Honoré aux voitures, son gouvernement aux abois s’emploie à multiplier les mesures tendant à museler l’expression des Français et jusqu’à leur conscience avant que ne (...)

La taxe YouTube ou comment justifier l’Etat bureaucratique

La taxe YouTube ou comment justifier l'Etat bureaucratiqueLa France manquait visiblement de taxes. Mais l’Assemblée a pu remédier, encore une fois, à cette fâcheuse situation avec la taxe dite « YouTube », par un amendement qui, après avoir été retoqué en novembre, a été voté tard dans la nuit du 6 au 7 décembre. La fonction première des Parlements était celle de (...)

Supprimer la fonction de Premier ministre
pour donner de vrais pouvoirs au Parlement et à la société civile

Supprimer la fonction de Premier ministreLe double exécutif et l’impuissance du Parlement sont des handicaps pour la France. Nous sommes le seul pays riche et démocratique avec ce genre d’organisation institutionnelle. Mieux vaudrait supprimer le poste de Premier ministre, se débarrasser de cette « fiction » et donner de vrais pouvoirs au (...)

La délation corrompt la civilisation

La délation corrompt la civilisationQuand la fin commence à justifier les moyens, c’est la civilisation qui est en danger. Parce que tout alors est permis. Où est la limite entre les aviseurs rémunérés et « La vie des autres ». La mémoire des années noires de l’Occupation suffirait à traiter ces pratiques d’abomination. Ou le souvenir de la (...)

Nous avons besoin d’une gauche forte et réformatrice

Nous avons besoin d'une gauche forte et réformatriceLes socialistes français devraient profiter de ce moment pour faire leur « risorgimento ». C’est le moment de la naissance – enfin – d’une gauche française réformatrice, débarrassée des vieilles lunes marxistes. La France a besoin d’une gauche moderne qui reconnaisse la faillite du modèle social et qui (...)

France : Il faut moins de députés et de sénateurs et plus d’élus chefs d’entreprise !

France : Il faut moins de députés et de sénateurs et plus d'élus chefs d'entreprise !En France, il y a seulement 11 députés chefs d’entreprise. En Allemagne, 91 et au Royaume-Uni, 103 !

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies